Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cameroun : Samuel Eto’o fait une mise au point sur son “audition par la police” et le “retrait de son passeport”

Samuel Eto’o, le capitaine de l’équipe nationale de football du Cameroun, dément les allégations du journal Le Jourrepris par d’autres journaux à travers le monde –  selon laquelle il a été interrogé par la police camerounaise et son passeport retiré après le débâcle des Lions Indomptables en coupe du monde: 

Après la diffusion d’informations inexactes sur ma personne dans son édition du 30 juin 2014, à savoir l’audition «de plusieurs heures» à la DGSN [Délégation Générale à la Sûreté Nationale] qui n’a jamais eu lieu que dans l’imagination d’un journaliste du quotidien Le Jour et ses «sources», le directeur du dudit journal, M. Haman Mana, choisit l’escalade de la diffamation et de l’arrogance pour on ne sait quel baroud d’honneur.

Dans un communiqué de presse, M. Haman Mana persiste et signe : «Nous maintenons que Samuel Eto’o a été bien entendu le vendredi 27 juin 2014 à la DGSN. Les mêmes sources précisent d’ailleurs, poursuit son communiqué, qu’il était attendu le lundi 30 juin 2014 et il n’a pas déféré à cette autre convocation» !

Un article signé Adeline Atangana dans le site Cameroon-Info.net rapporte dans la foulée les propos du «président de la Mutuelle du personnel» de Le Jour, M. Denis Nkwebo, qui enfonce le clou : «Samuel Eto’o a échappé à la police en voyageant à bord d’un taxi de Yaoundé à Douala. Il est un fugitif». !

Je tiens à préciser que tout ceci est archi-faux bien évidemment…

Au fait, pourquoi aurais-je eu à échapper à la Police alors que je n’ai commis aucune infraction pénale et, surtout, qu’il n’y a aucun mandat d’arrêt contre ma personne, ni interdiction de quitter le territoire? Quelle serait donc la raison d’un tel intérêt subit de la Police de mon Pays?…

Je ne crois pas être prétentieux en posant cette autre question : est-ce seulement possible que Samuel Eto’o soit entendu «pendant plusieurs heures» à la DGSN à
Yaoundé, ou même pendant quelques minutes, et que les médias peinent autant à recouper une telle information comme cela semble être le cas pour le quotidien Le Jour?…

Mais de grâce, n’échafaudez plus d’information diffamatoire sur la base de simples rumeurs! Nos concitoyens, vos concitoyens, s’en porteront mieux.

1 commentaire

  • […] Samuel Eto’o, le capitaine de l’équipe nationale de football du Cameroun, dément les allégations du journal Le Jour – repris par d’autres journaux à travers le monde – selon laquelle il a été interrogé par la police camerounaise et son passeport retiré après le débâcle des Lions Indomptables en coupe…  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site