Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Deux nominations latino-américaines pour les prix Index on Censorship

Afiche de los premios Index a la libertad de expresión

l'affiche des prix Freedom of Expression Awards

La plate-forme de communication, Courage pour Tamaulipas  et le caricaturiste équatorien Xavier “Bonil” Bonilla, sont les seuls latino-américains retenus pour les prix décernés par Index on Censorship  qui récompense les organisations et les personnalités qui luttent contre la censure.

Les prix ont été créés par Index on Censorship, une organisation internationale qui se consacre à la défense de la liberté d'expression. Les prix sont décernés dans quatre catégories: le journalisme, l'art, les campagnes et l'activisme numérique. Sur un total de 2000 candidatures, seules 17 sont qualifiées pour la compétition finale.

Bonilla, qui est nominé dans la catégorie Art, a été la cible d'amendes et de diverses batailles juridiques en Equateur. En 2013, le président Rafael Correa a adopté une loi permettant au gouvernement de contrôler certains contenus produits par des journalistes. Parmi les premières victimes il y a le journal El Universo ainsi que Bonilla lui-même. Tous deux ont du retirer un dessin et payer une amende.

Quant au site “Courage pour Tamaulipas”, il est en compétition dans la catégorie de l'activisme numérique, et dans son cas, le public peut voter en cliquant sur ​​le lien suivant. Le site mexicain a été créé dans un des quartiers les plus dangereux pour le journalisme. Depuis 2010, six journalistes ont été tués, et a violence des cartels de la drogue dans la région a entraîné un black-out médiatique. Maintenant, la violence liée à la drogue est rapportée anonymement par les citoyens.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site