Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Journée du maté honore la boisson traditionnelle sud-américaine

Foto en Flickr del usuario Diego (CC BY-NC 2.0).

Foto del típico recipiente donde se sirve el mate. Imagen tomada de la cuenta en Flickr del usuario Diego (CC BY-NC 2.0).

Le 30 novembre est célébré la Journée du Maté. Cette infusion, bien qu’appartenant au patrimoine culturel de plusieurs pays d’Amérique du Sud, est omniprésente en Argentine et en Uruguay, où sa consommation est largement répandue.

Le maté est préparé avec les feuilles et les branches torréfiées puis moulues de la hierba mate, également appelée « thé des jésuites » ou « thé du Paraguay ». « Maté » est le nom donné à la petite calebasse servant traditionnellement de récipient à l’infusion.

Cette amusante vidéo de dessin animé raconte l'histoire de la yerba maté :

Actuellement, il serait impensable d’interdire sa consommation en Argentine. Pourtant, cela fut le cas au XVIIème siècle où boire du maté était en effet considéré comme une « coutume abominable abominable », une « dangereuse contagion chez les populations indigènes ».

Dans une lettre qu’il a adressée au roi, [le gouverneur de Buenos Aires, Diego Marín] Negrón voulait attirer son attention sur «le fait que boire plusieurs fois par jour de la yerba (maté) avec une grande quantité d’eau chaude est un vice abominable et sale».Boire du maté «rend les hommes paresseux, et conduira la terre à sa perte. Puisque ce vice s’est fortement répandu et qu’il est désormais bien ancré, je crains que nous ne puissions y mettre un terme si Dieu ne s’en charge pas lui-même», disait le fonctionnaire qui espérait que la Providence puisse accomplir ce dont il se sentait incapable. Plus tard, [le gouverneur de Buenos Aires, Hernando Arias de Saavedra, plus connu sous le nom de ] Hernandarias a interdit la yerba maté. « Que personne, à partir de maintenant, n'aille chercher de la yerba ni n’envoie les Indiens s’en procurer pour ensuite en rapporter. N’essayez surtout pas d’en acquérir sous peine de devoir vous la confisquer et dans ce cas, elle devra être brûlée sur la place publique ».

Non seulement Hernandarias ordonna de brûler l’herbe mais il imposa également des peines à quiconque « introduirait ou aurait l’intention d’introduire l’herbe dans la ville » : 100 pesos pour les Espagnols ou 100 coups de fouet pour les autochtones.

Selon une étude de l’Institut Nactonal de la Yerba Mate, les Argentins consomment jusqu’à 100 litres de maté chaque année :

Dans le pays, les chiffres sur la consommation du maté sont éloquents : une enquête de l’Institut National de Yerba Mate a montré que les consommateurs de l’infusion buvaient en moyenne 100 litres de maté par an. […] chaque année, les ventes de yerba mate s’élèvent à 240 000 tonnes, loin devant le café avec 33 400 tonnes et le thé avec 6 000 tonnes.
[…]
Le maté contient des nutriments bénéfiques pour la santé de ses consommateurs. En premier lieu, la matéine, son composant principal, a des vertus énergisantes qui stimulent le système nerveux central, procurent lucidité intellectuelle et améliorent la concentration.
De plus, la yerba mate a été reconnue comme un antioxydant plus puissant que l’acide ascorbique de la vitamine C.
[…]
Et pour couronner le tout, le maté apporte à l’organisme des vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, C, E et jusqu’à 15 acides aminés.

Comme on pouvait s’y attendre, les amoureux du maté se sont exprimés par le biais de Twitter :

Le maté est idéal pour partager des moments privilégiés entre amis, avec la famille… et est un excellent compagnon quand on se retrouve seul pour réviser ses examens.

Les 10 faits que vous ne connaissez probablement pas sur le maté (si vous n’êtes pas argentin ou uruguayen).

Si vous allez sur le hashtag #DiaNacionalDelMate (# Journée Nationale du Maté), vous pourrez lire que les argentins consomment 100 litres de maté par an.

LuuBiagetti: #DiaNacionalDelMate. Le Maté nous accompagne en toutes circonstances, dans les bons moments comme dans les mauvais. Que Dieu bénisse cet « or vert », qui m’est si cher.

ArnaldoIrigoyen:#DiaNacionalDelMate . C’est un prétexte pour commencer une amitié, une relation amoureuse ou pour être de bonne compagnie dans les moments de joie et de tristesse.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site