Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Au Bangladesh, un ‘Eco-Climatiseur’ sans électricité à faire soi-même avec des bouteilles en plastique usagées

Making of an eco cooler. Screenshot from YouTube Video

La réalisation d'un ‘Eco-climatiseur’. Capture d'écran de vidéo YouTube

[Article d'origine publié le 6 juin 2016] Le Bangladesh a un climat tropical chaud, pluvieux et humide avec des températures grimpant jusqu'à 45 degrés Celsius (113ºF) en été. La plupart de la population rurale du Bangladesh vit dans des cabanes en tôle ondulée qui peuvent devenir dangereusement chaudes sous le soleil brûlant. De nombreuses maisons n'ont pas d'électricité pour faire fonctionner des dispositifs de refroidissement abordables, tels que les ventilateurs de plafond.

Une nouvelle entreprise sociale a eu une idée simple pour offrir une solution peu coûteuse au problème. Grey Dhaka, la branche bangladaise de l'agence publicitaire Grey basée à New-York, et Grameen Intel Social Business, une entreprise de technologies de l'information “social business” créée en 2009 par Grameen Trust et Intel, s'associent pour créer le ‘Eco-Cooler’.

C'est génia l! Le climatiseur écologique banglais qui fonctionne sans électricité pourrait être la réponse à la chaleur croissante

L’ ‘Eco-Cooler’ (éco-climatiseur) est réalisé avec du carton et des bouteilles en plastiques usagées, qui sont omniprésents au Bangladesh. Des trous sont percés dans une grille de carton, et des bouteilles en plastique insérées dans les trous. (Les fonds des bouteilles sont enlevés avant cette étape). Comme l'air s'engouffre dans les bouteilles à la partie plus large et atteint le col, l'air soufflé dans la maison rafraîchit sensiblement. Le ‘Eco-Cooler’ peut abaisser la température de 5°C en peu de temps et cela peut faire une différence.

ECO-COOLER : Innovation bangladaise: L'air chaud pénètre dans la bouteille, est comprimé au niveau du col, ce qui refroidit l'air plus frais avant qu'il pénètre dans la pièce !

Cette technologie est très simple. Les internautes peuvent télécharger le modèle gratuitement et fabriquer un ‘Eco-Cooler’ à la maison. La vidéo suivante explique le processus :

Sambeet Chakraborty écrit sur Facebook :

Un idée incroyablement simple..améliorant la vie de millions de gens au Bangladesh.

A.R. Mashrur Hasan Mukut dit :

Une idée absolument brillante !! tellement facile et simple à réaliser !! nous devrions tous propager cette idée auprès de ceux qui en ont besoin !!

Instructions to make the eco-cooler is available in its website

Les modes de fabrication du ‘Eco-cooler’ sont disponibles sur son site Internet

Le premier prototype a été installé en mars 2015 et il était prêt à être lancé en février 2016. Des ‘Eco-Cooler’ ont été installés gratuitement dans des milliers de foyers dans les villages de Nilphamari, Daulatdia, Paturia, Modonhati, et Khaleya  à travers le Bangladesh, dans le cadre du programme de responsabilité sociale des entreprises. L'entreprise apprend également aux gens comment fabriquer ces dispositifs et à ensuite enseigner le procédé à d'autres.

Oubliez une seconde les start-ups et la monétisation, nous avons besoin d'idées qui peuvent faire des merveilles comme celle-ci

Les matières premières sont facilement accessibles partout, et les ‘Eco-Cooler’ peuvent être une solution de refroidissement rentable et respectueuse de l'environnement dans de nombreux pays à travers le monde.

Il ne semble pas y avoir d'appréciations indépendantes disponibles en ligne sur le fonctionnement de l’ ‘Eco-cooler’. Si vous en avez fabriqué ou testé un, faites-en nous part !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site