Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Nobel de Littérature à Bob Dylan accueilli dans la joie au Bangladesh et en Inde

President Obama presents Bob Dylan with a Medal of Freedom, May 2012 (NASA/Bill Ingalls) From Public Domain

Le président Obama remet à Bob Dylan la Médaille de la Liberté, mai 2012. NASA/Bill Ingalls. Domaine public.

[Billet d'origine publié en anglais le 13 octobre 2016]
Le chanteur et auteur-compositeur américain Bob Dylan s'est vu décerner le prix Nobel de Littérature 2016, ce qui fait de lui le deuxième auteur de chansons à recevoir ce prix après le poète, parolier et chanteur indien Rabindranath Tagore honoré en 1913.

Bob Dylan a été honoré pour avoir créé des expressions poétiques nouvelles à l'intérieur de la grande tradition de la chanson américaine. Âgé de 75 ans, ce musicien influe depuis plus de 50 ans les musiques et la culture populaires. Beaucoup de ses oeuvres les plus connues ont été composées dans la période agitée des années 1960. Des chansons comme  Blowin’ in the Wind et  The Times They are A-Changin’ étaient extrêmement populaires dans les mouvements contre la guerre du Vietnam et pour les droits civiques aux Etats-Unis.

Bob Dylan est aussi immensément populaire dans certains pays de l'Asie du Sud. Sur le blog Serkasdis, dès 2009, l'auteur indien Nilanjana S Roy a énoncé Bob Dylan méritait le prix Nobel :

How many roads must a poet walk down before he is awarded a Nobel? [..] Dylan’s Nobel chances are often treated as a joke; it’s assumed that the austere guardians of the universal literary fame would never unbend far enough to award the Prize to a song-writer. Especially a successful one. And there’s the question of how Dylan, with his twin aversion to formal dress and formal speeches, would react to receiving the Nobel.

The reason why Dylan deserves the Nobel has nothing to do with his popularity, or the fact that his works are actually still quoted, discussed and in wide circulation today. [..]

The argument for Dylan would rest squarely on the quality and influence of his work over the years, and the fact that they have now become classics of modern poetry, decades after they were first composed. It’s not just that Dylan wrote great songs—he wrote songs that were deeply rooted in the history of his times, and in a musical and verbal folk tradition that goes back for decades.

Combien de routes un homme doit-il parcourir avant qu'il ne reçoive le Prix Nobel? [..] Les chances de Dylan de l'avoir sont souvent traitées comme une plaisanterie. Il est acquis que les austères gardiens de la réputation littéraire universelle resteraient toujours trop rigides pour récompenser un auteur-compositeur-interprète, surtout s'il a du succès. La question qui se pose aussi est comment Dylan, avec sa double aversion des tenues correctes et des discours officiels va réagir lorsqu'il va recevoir ce prix [NdE : il n'a toujours pas réagi] ?

La raison pour laquelle Dylan mérite le prix Nobel n'a rien a voir avec sa popularité ou le fait que ses chansons sont toujours citées, discutées et largement diffusées aujourd'hui. [..]

La bonne raison serait la qualité et l'influence du travail de Dylan au long des années. Tout ce qu'il a composé est devenu maintenant une référence et est considéré comme des classiques de la poésie moderne des dizaines d'années après. Dylan n'a pas seulement composé de très bonnes chansons, il a composé des chansons qui sont profondément enracinées dans l'histoire de son temps, et dans une tradition verbale et musicale qui remonte à des décennies.

De nombreux Indiens ont célébré sur Twitter le couronnement de Dylan :

J'ai le vertige et suis fou de joie ! Bob Dylan a le prix Nobel de littérature 2016

Bob Dylan lauréat du prix Nobel. Ma façon de dire mes félicitations !

Les Bangladais se rappellent Bob Dylan pour sa participation au Concert pour le Bangladesh, événement caritatif préparé par George Harrison, ancien principal guitariste des Beatles, et le maître de sitar Ravi Shankar le 1er août 1971 au Madison Square Garden à New York. Le concert avait été organisé afin de sensibiliser le public international et financer les opérations de secours pour les réfugiés du Pakistan Oriental (aujourd'hui Bangladesh) après le génocide commis par l’armée pakistanaise et ses collaborateurs pendant la Guerre de libération du Bangladesh. 40.000 personnes au total avaient assisté au concert et près de 250.000 dollars avaient été récoltés pour l’aide humanitaire au Bangladesh. C’était aussi le retour de Bob Dylan sous le feu des projecteurs après quelques années d’absence de la scène causée par un accident de moto.

Voici une vidéo de la participation de Bob Dylan au Concert pour le Bangladesh :

Tanvir Haider Chaudhury, du Bangladesh, qui a perdu son père pendant la guerre, a écrit sa joie sur Facebook :

I have this sense of irrational glee at this news – as if someone in my immediate family or a very dear, old friend had won this. Well done your Bobness

J’ai cette impression de jubilation irrationnelle, comme si quelqu’un de ma proche famille ou un vieil ami très cher avait obtenu ce prix. Bien joué, roi Bob

D'autre Bangladeshis l'ont félicité sur Twitter :

Félicitations Bob Dylan, ami véritable du Bangladesh.

Félicitations pour le prix Nobel ! Bob Dylan, un ami véritable du Bangladesh.

Au Népal, les utilisateurs de Twitter ont réagi :

Très heureux que Bob Dylan ait reçu le Prix Nobel de Littérature ; je suis toujours un grand fan de ses paroles puissantes et souvent brutales. Il l'a mérité.

Its a Dylan night baby, et rien ne dépasse”The Hurricane”. Félicitations au comité Nobel pour ce choix fantastique !

Pas étonnant que certains affirment qu’il est un des personnages les plus importants de l’histoire de la culture pop puisque son œuvre a manifestement transcendé les frontières internationales.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site