Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Au Mexique, le tout dernier outil d'un nouveau projet anticorruption est une bande dessinée

Libro Vaquero

Que faire pour combattre la corruption? – Image du livre anticorruption partagée par l'utilisateur @AlexPulidoG sur son profil public Twitter.

Au Mexique, le combat contre la corruption a inspiré des idées diverses. Sur Global Voices, nous avons essayé de rendre compte des plus importantes, depuis la création d'un think tank ou laboratoire d'idées sur le sujet, jusqu'à la campagne citoyenne qui s'appelle #JitomatazoMx et qui a comme objectif de jeter une tomate à la figure des membres corrompus de la classe politique.

Mais nous faisons référence ici à la bande dessinée lancée par le laboratoire de politiques publiques Ethos début mars 2017 appelée Le livre anticorruption, qui a été distribué comme le e Libro vaquero anticorruption. Le document raconte deux histoires de la vie quotidienne montrant comment les citoyens peuvent éviter d'être autant victimes qu'acteurs de la corruption. La version partagée par Ethos est numérisée et présente des effets spéciaux de son et image qui donnent un plus aux modes traditionnels de lecture des bandes dessinées.

La création d'Ethos s’inspire d'”El Libro vaquero” (cow-boy en espagnol), une publication diffusée au Mexique à partir des années soixante-dix et qui raconte des histoires romantiques qui se déroulent dans le Far-West de la fin du XIXe siècle.

Le site Animal Politique a communiqué de la façon suivante sur le lancement de cet ouvrage :

Dans le but d'informer et de donner les moyens d'agir aux citoyens pour éviter la corruption et dénoncer les cas observés, le laboratoire Ethos a présenté le livre “vaquero” anticorruption ce mercredi 1er mars.

Dans les pages du livre, les lecteurs trouveront des histoires qui servent à informer, avec un langage familier, sur le problème de la corruption et qui expliquent comment fonctionne le système national anticorruption.

Le système national anticorruption est un tissu d'institutions publiques (certaines existent, d'autres sont en cours de création) qui vise, entre autres choses, à éviter, à détecter et à sanctionner les pratiques corrompues qui impliquent des membres de la société civile et des agents publics mexicains. Sa création a été annoncée en mai 2015.

A propos du Libro vaquero originel et du tirage du nouvel ouvrage lancé, le site Ethos a partagé l'information suivante:

Il convient de souligner que le Libro vaquero puise ses origines en 1978 et a atteint un tirage bimensuel de 118 000 exemplaires. Le même tirage d'exemplaires du livre anticorruption sera produit dans la prochaine édition. 20 000 exemplaires supplémentaires de bandes dessinées sur la corruption seront distribués dans les espaces publics et les universités avec l'aide de membres de la société civile.

Sur Twitter, des utilisateurs comme Antonio T. Carreño ont salué la publication:

La lutte anti-corruption est de la responsabilité de tous, il convient de lire le Libro vaquero d'Ethos

Alejandro Pulido G. a partagé l'image suivante :

Le Libro vaquero se joint à la lutte anticorruption

Pour sa part, José Luis Chicoma, Directeur Général d'Ethos, a partagé le message suivant :

Notre Libro vaquero anticorruption. Nous racontons en bandes dessinées des situations d'abus et de complicité

Le livre complet peut être consulté gratuitement sur le site d'Ethos.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site