Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le cardinal George Pell, numéro trois du Vatican, mis en accusation pour agressions sexuelles en Australie

Le cardinal George Pell dit la messe aux Journées mondiales de la jeunesse 2011 à Madrid. Image aimablement communiquée par le compte Flickr Catholic Church England and Wales (CC BY-NC-SA 2.0).

Le cardinal australien George Pell a été inculpé par la police d’agressions sexuelles multiples remontant apparemment aussi loin que les années 1970. Il est actuellement préfet du Secrétariat à l’Économie du Vatican et virtuellement le numéro trois dans la hiérarchie de l’Église catholique. Il est un proche conseiller du pape François.

Les réactions mondiales en ligne ne se sont pas fait attendre. Cathy M Helsley, une Américaine de l'Ohio qui s'identifie comme une “enfant de Dieu”, a tweeté :

Quelle tristesse ! Et ça me met aussi en colère. “Le cardinal George Pell inculpé de délits sexuels historiques allégués”

Hilly n'est assurément pas fan de Pell :

Je suis simplement heureux que la police fasse ce qu'elle doit et inculpe le cardinal George Pell #VaAuDiablePell

Peter Chambers, un “conservateur dans l'âme”, défend le cardinal :

Aucune chance de procès équitable pour le cardinal Pell avec la mise en marche de la machine de haine des catholiques. Que la procédure établie l'emporte, et s'il est coupable alors un châtiment sévère

L'Archevêché de Sydney a annoncé son retour au pays pour laver son nom, et a publié une déclaration indiquant qu'il rentrera “en suivant les conseils et l'accord de ses médecins qui donneront aussi leur avis sur [les dispositions de] son voyage”.

En février 2016, Pell avait témoigné devant la Commission royale australienne sur les réponses institutionnelles aux abus sexuels contre les enfants par liaison vidéo depuis Rome. Il était interrogé sur ce qu'il savait des allégations d'agressions sexuelles d'enfants à l'intérieur de l’Église, et comment il y avait répondu. Il avait prétendu que sa mauvaise santé l'empêchait de rentrer en avion.

Dans un tel contexte, le dernier rebondissement a réveillé quelques cyniques :

Le cardinal George Pell inculpé d'agressions sexuelles multiples. Il est probablement en train de prendre rendez-vous chez le médecin.

Selon un porte-parole de la police, les charges reposent sur de multiples plaignants. Les allégations de sévices d'enfants sont anciennes contre Pell. Le procès s'ouvrira devant la Cour des magistrats de Melbourne le 18 juillet. Le détail des charges n'est pas encore public.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site