Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Au Bangladesh, un conducteur de tuk-tuk fait un procès à l'acteur Shakib Khan pour avoir utilisé son N° de téléphone dans un film

L'acteur Shakib Khan dans le film Rajneeti. Arrêt sur image de la bande-annonce sur YouTube.

Un conducteur de tuk-tuk bangladeshi a intenté un procès en dommages et intérêts à la suite de l'utilisation de son numéro de téléphone dans une superproduction de cinéma avec à l'affiche l'acteur Shakib Khan.

Shakib Khan est l'un des acteurs les plus populaires de l'histoire cinématographique du Bangladesh, et ses fans se comptent par millions. Sa dernière superproduction, “Rajneeti” (Politique), est sortie en juillet de cette année. Dans ce film, le personnage joué par Shakib Khan donne son numéro de portable à l'actrice Apu Biswas. Le hasard fait que c'est aussi le numéro de Ijajul Miah, un conducteur de tuk-tuk de Habiganj, une localité du nord-est du Bangladesh. Les tuk-tuk, des tricycles motorisés fonctionnant à l'essence, au gaz naturel comprimé (GNC) ou avec des batteries, sont un moyen de transport urbain répandu au Bangladesh.

Des centaines de fidèles fans de Shakib Khan ont cru que le numéro dans le film était le numéro personnel de leur idole. Ijajul a eu la surprise de recevoir de multiples appels téléphoniques de fans de Shakib voulant parler à l'acteur. Dans les cinq jours qui ont suivi le 10 juillet 2017, Ijajul a reçu au total 432 appels téléphoniques. Ce qui a gravement affecté ses moyens de subsistance, puisque certains de ses clients n'arrivaient plus à le joindre.

La star du cinéma bangladeshi Shakib Khan a donné “son” numéro de téléphone à une petite amie dans un film. Des centaines de ses fans féminines ont ensuite appelé le numéro. Le problème est que le numéro appartenait à une personne réelle, un conducteur de tuk-tuk dont la femme a cru qu'il la trompait et a menacé de le quitter.

Une fan a même parcouru 500 kilomètres jusqu'au domicile d'Ijajul dans l'espoir de rencontrer Shakib Khan. Ce qui a créé un problème conjugal pour Ijajul, un jeune marié père d'une fillette de 17 mois. Sa femme l'a accusé d'avoir une liaison et l'a menacé de le quitter.

Ijajul a décidé d’intenter un procès à l'acteur Shakib Khan, au réalisateur Bulbul Biswas et au producteur Ashfaq Ahmed pour l'utilisation dans le film de son numéro de téléphone sans son autorisation. Le magistrat de district a d'abord hésité à déclarer recevable l'action en justice, avant d'ordonner une enquête lorsque les preuves ont été remises. Ijajul réclame 5 millions de takas bangladeshis (52.000 euros) de dédommagement pour le dommage moral causé par les appels téléphoniques et la presque destruction de son mariage.

L'avocat d'Ijajul a soutenu que si la culpabilité était établie, en plus du dédommagement, les accusés encouraient trois ans d'emprisonnement. L'acteur a qualifié le procès de “risible” et s'est dit prêt à la bataille judiciaire. L'acteur a ajouté que le numéro de téléphone n'était pas activé quand il a été utilisé dans le film.

Les fans de Shakib Khan ont été prompts à exonérer l'acteur :

Ce n'est pas la faute de Shakib Khan ! Il n'a fait que suivre les directives du réalisateur, et c'est le réalisateur qui est le principal responsable de cette erreur !

Dans un billet sur Facebook, Zahid Newaz Khan a décrit comment l'information avait frappé l'attention mondiale :

সকালে উঠেই দেখি বিবিসিতে শাকিব খান। নিউ ইয়র্কে হামলাকারী, ডোনাল্ড ট্রাম্প এবং ইউকে ডিফেন্স সেক্রেটারির খবরের পরই শাকিব। বুঝুন অবস্থা। বিবিসিতে নিউজ হওয়া অতো সোজা বিষয় না।

A mon réveil la lecture des infos sur la BBC m'a étonné. La nouvelle figure aux côtés de l'attentat de New York, de Donald Trump, et de la démission du Secrétaire à la Défense du Royaume-Uni. Qu'elle soit en titre sur la BBC (au milieu de toutes ces actualités) n'est pas un mince exploit.

Un autre usager de Facebook user, Kawsarul Alam Sanjid, pose quelques questions pertinentes :

সাকিব খানের মান মর্যাদা থাকতে না পারে অটো রিকশাচালক এর আছে তাই তার এই অবস্থার জন্য তিনি আইনের ব্যাবস্থা নিয়ে যা করেছেন সেটাকে আমি সাধুবাদ জানাই।

অনেকেই বলছেন যে এটা অটো রিকশাচালক এর ফেমাস হওয়া এবং টাকা পাওয়ার ধান্দা এমনকি এও বলেছেন যে একটা সিমের দাম মাত্র ৪০ টাকা তাই এতো কাহিনি না করে অটোচালক তার সিমটি ভেঙে আরেকটা সিম কিনে নিলেই পারতেন। অবাক হয়ে যাই এইসব মানুষের কথা শুনে…!! কেনো সাকিব খান পারতেন না ৪০ টাকা দিয়ে একটা সিম কিনে তার সিনেমায় ব্যাবহার করতে…!!??

J'applaudis la décision du conducteur de tuk-tuk de réclamer un dédommagement pour cette injustice.

Beaucoup ont estimé que c'est le stratagème d'un ‘insignifiant’ conducteur de tuk-tuk en quête de célébrité et opportuniste. On a même dit que le conducteur de tuk-tuk aurait pu changer de numéro en achetant une autre carte SIM pour à peine 40 takas (43 cents d'euros). Je suis étonné qu'on dise ça !! Shakib Khan n'aurait pas pu utiliser un autre numéro dans le film en achetant une nouvelle carte SIM pour 40 takas…?

La prochaine audience du procès est fixée au 18 décembre 2017.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site