Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

PHOTOS : Carabaos et rizières, un aperçu de la vie rurale aux Philippines

Ecoutez, n'entendez vous pas le chant d'une nouvelle vie venant des montagnes et des champs ? Photographie et légende de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation.

Le photographe professionnel et activiste Lito Ocampo se rend régulièrement à Pampanga, sa ville natale située au centre de l'île de Luçon aux Philippines, pour fuir le bruit et la pollution de la capitale Manille.

Sa visite lui a permis de se remémorer son enfance tout en appréciant la beauté pittoresque de son lieu de naissance.

Dans les photos qu'il a partagées avec Global Voices, Ocampo a non seulement capturé des scènes typiques d'un village agricole des plaines, mais aussi et peut être sans le vouloir l'état de l'agriculture aux Philippines.

Par exemple, l'utilisation continue et fréquente des carabaos [NB : Buffles des marais] reflète le retard du pays dans le secteur de l'agriculture en général. Le séchage des récoltes sur les routes démontre le manque d'infrastructures disponibles pour les agriculteurs.

En plus de mettre en lumière la vie idyllique du monde rural, Ocampo rappelle aux jeunes photographes de ne pas oublier la situation déplorable que vit la population rurale ; en particulier les agriculteurs qui font partie des habitants les plus pauvres du pays et dont la santé est mise en danger à cause du travail harassant qu'ils effectuent dans les champs.

A cause de l'urbanisation qui continue de se répandre, beaucoup de villages agricoles et d'espaces verts, comme la ville natale de Ocampo, peuvent être immédiatement transformés en centres touristiques ou en terrains à usage commercial. Par conséquent, les photos de Ocampo peuvent être utilisées pour informer les gens sur les problèmes liés à l'utilisation des terres, l'état du programme de réforme agraire et le besoin urgent de protéger l'environnement.

Faites une visite virtuelle de Santa Rita dans la province de Pampanga :

Avec la pêche, l'agriculture fait partie du secteur le plus pauvre des Philippines. Photographie de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

Un Tagak (héron ou aigrette) perché sur la tête d'un carabao. Photographie de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

Les agriculteurs sont obligés d'utiliser les routes pour sécher leurs récoltes à cause du manque d'infrastructures. Photographie de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

La baignade des carabaos est primordiale avant de les utiliser dans les champs. Photographie et légende de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

Des oiseaux Maya perchés sur des câbles électriques, traquant le riz dans les rizières. Photographie et légende de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

Des oiseaux Maya dans les rizières. Photographie et légende de Lito Ocampo, utilisées avec autorisation

“Parking”. Abris pour les carabaos. Photographie de Lito Ocampo, utilisée avec autorisation

Le photographe Lito Ocampo sur un canal d'irrigation

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site