Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une bière suisse soulève l’indignation au Népal

Le timur ou poivre de Timut est utilisé comme condiment, épice et pour ses vertus médicinales. Image de Krzysztof Golik, Wikimedia Commons, CC By-Sa 4.0

La brasserie suisse Turbinenbräu a soulevé l’indignation parmi la population népalaise en utilisant le nom et l’image de l'ancien roi du Népal pour sa bière de saison.

La marque a utilisé du poivre de Timut, une variété proche du poivre du Sichuan, pour conférer une saveur spéciale à ce nouveau produit, qu’elle a baptisé Birendra en référence au roi qui régna sur le Népal de 1972 à 2001. L’étiquette présente une image du monarque, retouchée afin que celui-ci arbore un sourire et un verre de bière. Cette appropriation a rendu furieux de nombreux Népalais et tout particulièrement les partisans de la monarchie.

Le roi Birendra, considéré comme un monarque libéral, a été massacré avec d’autres membres de la famille royale lors d’un dîner en 2001.

Puisque la nouvelle bière contient une épice népalaise, la brasserie Turbinenbräu de Zurich a cru bon de lui donner le nom du roi Birendra, qui régna sur le Népal de 1972 à 2001, qui rappelle celui de la boisson dans plusieurs langues.

La bière est reine 😃

Quelques groupes royalistes ont organisé des manifestations devant l’ambassade de Suisse au Népal pour « insulte » à l’encontre de l’héritage du roi et une pétition en ligne contre la “bière Birendra”.

La brasserie aurait été contactée par l’ambassadeur de Suisse au Népal, qui aurait demandé le retrait de toutes les publicités en ligne pour ce produit. L’entreprise a par la suite décidé d’arrêter de le promouvoir.

Roi des bières ! Non. Birendra souffrait de la goutte, il n’aurait donc probablement pas apprécié l’honneur douteux d’être érigé en saveur du mois par une bande de hipsters suisses bornés ! https://t.co/2AIaP9EgbV

Cependant, tous les Népalais n’ont pas été offensés cette bière au timur.

Le peuple aime le défunt roi Birendra.
Le peuple aime la bière.
Alors, pourquoi le fait qu’une bière porte son nom offense les gens ?🤔
Je n’ai pas d’opinion à ce sujet, je suis juste curieux.

Le fondateur et propriétaire de la brasserie, Adrien Weber, a précisé que son entreprise n’avait jamais eu l’intention de porter atteinte au nom et à l’honneur du roi.

Dans un courriel envoyé à Global Voices le 15 mai 2018, il indique que la bière reste en vente, mais juste pour le printemps.

The Birendra Beer is still on sale. But it was only meant to be a seasonal beer for Springtime. Although we have undoubtedly great success also among our Nepalese customer in Zurich, we are looking forward to the next seasonal beer, the summer special. This beer called «Taifun» is spiced with Ginger and cooked with rice. It will be saleable by the end of this week.

La bière Birendra est toujours en vente. Mais il s’agit uniquement d’une bière de saison pour le printemps. Bien que nous connaissions indubitablement un grand succès également auprès de nos consommateurs népalais à Zurich, nous attendons avec impatience la prochaine bière saisonnière, à savoir la spécialité de l’été. Baptisée Taifun, ce produit est aromatisé au gingembre et cuit avec du riz. Il sera commercialisé d’ici la fin de la semaine.

Cette affaire tombe mal, car cette bière aurait pu être l'occasion de promouvoir le poivre de Timut, une épice appartenant au genre Zanthoxylum, récoltée dans la nature et utilisée comme condiment et comme médicament. Le Népal compte huit variétés de Zanthoxylum qui se trouvent en abondance dans 30 districts.

L'huile de Zanthoxylum est consommée dans plusieurs pays européens et l’utilisation du poivre de Timut en cuisine connaît un nombre grandissant d’adeptes dans des pays comme les États-Unis.

Développer une nouvelle saveur de bière grâce au poivre du Timut représente sans aucun doute une création innovante,  dommage que celle-ci ait été éclipsée par la controverse autour du nom et de l’étiquette de la boisson.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site