Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Donner une meilleure visibilité à notre cause et rendre légitimes les combats du peuple nation Mapuche”

Le projet Histoires recadrées [en] demande à ses participants de réagir aux thèmes dominant la couverture médiatique les concernant. Ces articles se concentrent sur les réflexions de personnes plus souvent représentées dans les médias par d'autres qu’elles-mêmes. La génération de nuages de mots sur la plate-forme de Media Cloud [en], qui effectue des recherches dans des collections de médias d'une région donnée du monde, peut donner un aperçu aux participants de leur représentation dans les médias et une occasion d'analyser celle-ci. Ce projet s'abstient de porter une quelconque conclusion sur les données, mais au contraire, fournit le point de départ d'une discussion sur la forme qu'ils peuvent donner àleur propre représentation dans les médias numériques.

Alen Colipan Cid est membre de Witxalen, un collectif de jeunes indigènes qui milite pour la défense du territoire et des droits des indigènes dans le sud du Chili. Ce qui suit est une transcription de la vidéo de son analyse du nuage de mots basé sur le mot “mapuche [fr]“, un peuple indigène du sud du Chili et de l'Argentine.

Mots dominants extraits de 1 985 articles publiés entre mai 2017 et mai 2018 mentionnant le mot “mapuche [fr]” dans deux collections de Media Cloud de médias chiliens de langue espagnole. Cliquez pour agrandir l'image.

Hoy día nos tocó trabajar con una nube que bueno a mí me tocó ‘Mapuche, que a mi parecer, las palabras que señalan no son las principales. Porque se ve como ‘comuneros’, ‘huelga de hambre’, ‘gobierno’, ‘político’, ‘conflicto’, ‘ley’, ‘terrorismo’, ‘operación’, ‘chilenos’, ‘acusados’ y yo creo que lo principal como pueblo son otros elementos que nosotros tenemos ‘conocimiento’, tenemos ‘cultura’,’Newen’ es decir ‘territorio’, ‘espiritual’, ‘espiritualidad’, ‘cosmovisión’, ‘sociedad’, tenemos ‘autonomía’, ‘idioma’ somos una nación, entonces la idea es que en la nube puedan señalar lo que somos como mapuches y lo que queremos que sepan los otros de nosotros en los medios. Que no se tergiverse la idea de que somos sino que lo que nosotros queremos que vean de nosotros.

Aujourd'hui, nous avons travaillé sur le nuage de mots associé à “Mapuche”. À mon avis, les mots qui y figurent  : “comuneros” (membres d'une communauté), grève de la faim, gouvernement, politique, conflit, loi, terrorisme, opération, Chiliens, accusés, ne sont pas représentatifs, alors que pour le peuple [mapuche] l'important repose sur des mots comme culture, “Newen”, c'est à dire territoire, spirituel, spiritualité, vision du monde, société, mais aussi autonomie et langue, car nous sommes une nation. Le nuage de mots devrait mettre en évidence ce que nous sommes, nous les Mapuches, ce que nous voulons que les autres sachent de nous à travers les médias, que notre image ne soit pas déformée, mais nous représente tels que nous voulons être vus.

Et elle ajoute :

Esta es una buena instancia para poder demostrar lo que queremos que sepan de nosotros como un pueblo y para poder mostrar las demandas que tenemos como Nación, en este momento. Ya que este medio de comunicación puede servir para poder visibilizar nuestra causa y nuestras legítimas luchas como pueblo nación mapuche.

C'est l'opportunité de montrer ce que nous voulons qu'ils sachent de nous en tant que peuple et en profiter pour formuler nos exigences en tant que nation. Ce moyen de communication peut donner une meilleure visibilité à notre cause et rendre légitimes les combats du peuple nation mapuche.

Cet article fait partie d'une série de Rising Frames réalisée dans le cadre d'une activité organisée par Fernando Carías. Celui-ci a animé un atelier le 26 mai 2018 à Osorno, au Chili, qui a rassemblé des représentants de différents collectifs et groupes pour examiner la façon dont eux-mêmes, ou des questions qui leur tiennent à cœur, sont représentés dans les médias chiliens et pour réagir en créant leurs propres récits. 

Mónica Bonilla a aidé à la transcription de cette vidéo et sa traduction en anglais. Celle-ci a été adaptée et condensée pour plus de clarté.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site