Camille Spriet

Student, Master of Arts European Governance
– Curious, many things interest me: migrations, external relations of the EU (with the Mediterranean Sea, the East, Asia or the USA), environment, european law…
– I look for experiences which will make me understand “the EU”

Contacter Camille Spriet

Dernières publications de Camille Spriet

Espagne : Des graffiti pour alerter les consciences par temps de crise

Dans la crise économique actuelle, les graffiti exprimant des revendications sociales se multiplient sur les murs des villes. En voici quelques uns, en Espagne.

Hong Kong : les locaux d'un média indépendant vandalisés

Egypte : La Une censurée du journal “Al Doustor”

Pérou : L'Amazonie officiellement nommée Merveille de la Nature

Lundi 13 août 2012 la ville d'Iquitos a connu des réjouissances colorées pour la désignation officielle de la forêt amazonienne comme l'une des septs merveilles de la Nature,...

Maroc : Une demande en mariage lors d'une Tweetup

Taïwan : une démocratie à deux visages ?

Hommes politiques et universitaires débattent depuis longtemps de la compatibilité du confucianisme avec les valeurs civiques et démocratiques. La récente visite du célèbre blogueur chinois Han Han à...

Russie : Le nationalisme olympique dans toute sa laideur

"Pour moi, 100% sang russe et patriote russe, une telle honte me répugne. Plutôt ne pas avoir de médailles, que des champions qui ne savent presque pas parler...

Des blogueurs de Global Voices deviennent tuteurs de jeunes activistes de 10 pays

Aujourd'hui, nous annonçons les noms des 10 blogueurs de Global Voices et des 11 militants qui devront travailler ensemble au cours des prochains mois dans le cadre d'une...

La guerre des langues à la Foire aux livres de Hong-Kong

Europe : Une histoire visuelle de la crise

Brunei : La première femme à participer aux JO de Londres

La Libye en 2011 : une année déterminante grâce aux médias sociaux

Libya grabbed the headlines in 2011. Here is a summary of blog posts written by Libyan netizens in the year that was. Fozia Mohamed charts their disgust, fear,...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site