Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Palestine : “Je soutiens la Turquie”

[Liens en anglais ou en arabe] La flottille qui a tenté de forcer le blocus de la bande de Gaza a mis en péril les relations entre la Turquie et Israël, mais a aussi gagné à la Turquie un grand respect dans le monde arabe. Une blogueuse de Gaza a décidé de témoigner sa gratitude pour la position prise par la Turquie d'une façon concrète, en lançant une campagne pour consommer des produits turcs.

Samaher Khazendar écrit :

سمعت خلال اليومين الماضيين كماً كبيراً من التقارير والتحليلات الإخبارية المتعلقة بالعلاقات التركية الإسرائيلية والمعلقة عليها، واسترعى انتباهي التركيز الكبير على كم الخسائر الاقتصادية التي ستلحق بالبلدين في حال تم قطع العلاقات التركية الإسرائيلية أو جزء منها، واهتممت بشكل خاص بتحليل لأحد الخبراء الإسرائيليين، والذي جاء فيه أن هناك تغيير فعلي سابق في المسار السياسي التركي، ترتب على عدم قدرة تركية على الانضمام للاتحاد الأوروبي، مما جعلها تلجأ للشرق لمحاولة تزعم العرب والمسلمين كبديل تعويضي.
Au cours des deux derniers jours, j'ai entendu un grand nombre d'informations et d'analyses sur les relations Turquie-Israël et sur les implications qui en découlent, mais mon attention a été attirée par l'aspect des pertes économiques qui résulteraient d'une rupture totale ou partielle des relations entre la Turquie et Israël.  J'ai été particulièrement intéressée par l'analyse d'un expert israélien, selon qui il y a eu dans le passé un véritable changement de politique du côté turc, résultant de l'impossibilité pour la Turquie (jusqu'ici) de faire partie de l'Union européenne ; ceci a fait qu'elle se serait tournée vers l'est, et tenterait de se poser en guide des arabes et musulmans pour compenser.
Gaza-Turkey solidarity flag

Le drapeau de la solidarité Gaza-Turquie (reproduit sous licence Creative Commons)

Elle poursuit :

وخطر ببالي أننا نحن العرب والمسلمين وللأسف مستهلكين من الدرجة الأولى مع مرتبة الخزي المطلقة، ولا نملك الإرادة والقدرة على تغيير معطيات الواقع حولنا في الوقت الحالي، ولكن وركزوا معي بعد كلمة لكن، إذا كنا مضطرين لأن نكون مجرد مستهلكين لما يصنعه الغير، وإذا كان السيد رجب أردوغان يسعى لزعامة الشرق، وإذا كان هذا سيتأثر بشكل كبير إذا ما خسرت تركيا اقتصادياً بسبب مواقفها من إسرائيل، وإذا كانت عدم خسارة تركيا اقتصادياً أو سياسياً، بل العكس إذا انتعشت تركيا على الصعيدين الاقتصادي والسياسي فسيؤدي هذا في النهاية إلى .. خيبة أمل وخسارة وغيظ إسرائيل والولايات المتحدة الأمريكية ومن يتحالف معهما
Il m'est alors venu à l'esprit que nous, arabes et musulmans, sommes malheureusement les consommateurs en première ligne, avec une longue liste de problèmes ; nous ne sommes ni prêts ni capables de changer les faits autour de nous actuellement. Mais réfléchissez avec moi à ce qui vient après le mot “mais” : si nous sommes forcés de rester simples consommateurs de ce que d'autres produisent,  si  Monsieur Recep Tayyip Erdoğan veut guider l'orient, et si la position prise par la Turquie face à Israël entraine pour elle des pertes économiques ou politiques…Mais si elle sortait renforcée du point de vue économique et politique, et si cela conduisait, à la fin, à la déception et à la fureur d'Israël et des États-Unis et de leurs alliés…

Samaher nous informe :

قررت أن أبدأ حملة لدعم المنتجات التركية والمواقف التركية والجدعنة التركية، حتى لو كانت هذه المواقف والجدعنة لأسباب خفية كما يدعي البعض، من هنا من غزة المحاصرة أدعوكم لتحاصروا عدونا وتنصروا من ينصرنا.
سيكون شعار الحملة
ادعم تركيا وقاطع أمريكا وإسرائيل
J'ai décidé de lancer une campagne pour encourager à consommer des produits turcs, et à soutenir la position de la Turquie et son audace, même si celles-ci sont motivées par des mobiles cachés, comme le soutiennent certains. D'ici, de Gaza en état de siège, je vous appelle à boycotter notre ennemi et à soutenir ceux qui nous aident.
Le slogan de la campagne sera : je soutiens la Turquie et je boycotte l'Amérique et Israël.

Samaher donne le lien vers un site qui vend des produits turcs fabriqués par différents entrepreneurs et conclut en écrivant :

كن حراً وشارك .. دائماً هناك بديل
Soyez libre, participez, il y a toujours une alternative.

1 commentaire

  • Le but de la Turquie n’est pas d’ “orienter” les Arabes et les musulmans, son but est plutôt de s’imposer en tant que puissance régionale – de développer son économie entre autres – afin d’avoir un réel poids face aux pays de l’Union Européenne (Turning East, Turkey Asserts Economic Power: http://www.nytimes.com/2010/07/06/business/global/06lira.html?_r=3&nl&emc=aua1). Ce n’est ni par bonté ni par charité que la Turquie se tourne vers le monde Arabe.
    Cela ne veut pourtant pas dire que les Arabes doivent considérer la Turquie comme ennemi, mais ça ne veut pas non plus dire qu’il s’agit de notre allié. Je pense qu’il faudrait plutôt suivre leur exemple et agir de façon pragmatique pour développer nos propres pays.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site