Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Moyen-Orient : Le Manuel du dictateur, mis en pratique à Bahreïn

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur Bahreïn 2011.

Tout d'un coup, de nombreux régimes arabes vieillissants se sont retrouvés sous le feu de la contestation par leurs peuples. La vague de révolutions annoncée qui se produit dans le monde arabe a forcé ses dirigeants à essayer toutes les ficelles qu'ils connaissent pour sauver leurs trônes. Il apparaît pourtant que tous les dictateurs pensent de même et que se copier les uns les autres est leur meilleur plan. [liens en anglais et arabe]

Red Carpet for the King of Bahrain
Tapis rouge pour le Roi de Bahreïn

dessin de Carlos Latuff (Brésil)

Eliminer les témoins
Marchant sur les traces des régimes tunisien, algérien et égyptien, l'Internet a été ralenti à Bahreïn. Tout comme les journalistes sur le terrain n'y étaient pas vraiment les bienvenus.

Rassemblements pour le régime !
Il y a deux semaines, et pendant la révolution égyptienne, des rassemblements pro-Moubarak ont été vus dans les rues du Caire, et à présent il y en a de similaires en faveur du régime à Bahreïn. Il y a moins de deux jours les manifestants ont été attaqués par les forces de sécurité bahreïnies pendant leur sommeil. Alors que ces rassemblements pro-régime n'étaient pas entravés, comme le dit ce message Twitter de Hussain Yousif à Bahrain :

@hussain_info: Nombreux tweets sur manif pro Gouv à Manama et Riffa ignorant les ordres de l'armée et pas empêchées.

Les télévisions d'Etat préfèrent aussi se concentrer uniquement sur les manifestations en faveur du régime. L'utilisateur de Twitter égyptien Hazemps appelle cela un scénario déjà répété à différents endroits.

@Hazemps: محافظات البحرين تبتهج بمسيرات تعبر عن الولاء للوطن والقيادة الرشيدة ( نفس سيناريو سقوط نظام بن علي ومبارك)
@Hazemps: Cortèges enjoués dans les gouvernorats de Bahreïn montrant leur soutien au pays et à son sage dirigeant. (Même scénario qui a précédé la chute des régimes Ben Ali et Mubarak)

Le blogueur libanais Jamal Ghosn a aussi comparé ceux qui ont attaqué les protestataires de Bahreïn à ceux qui ont attaqué les protestataires en Egypte :

@jamalghosn: Répliquant la scène des Dromadaires et Mules de Tahrir, des mercenaires en véhicules blindés attaquent les manifestations pacifiques à Bahreïn avant l'aube.

Propagande pour le régime

Les autorités en Egypte, tout comme la télévision d'Etat ont continué à répandre des contre-vérités sur les journalistes et les manifestants de la place Tahrir au Caire. Les média ont ensuite accusé les contestataires égyptien d'avoir des intérêts iraniens, israéliens et américain. Ils ont aussi prétendu qu'ils appartenaient tous au Hamas et aux Frères Musulmans. Abdulla Otaibi du Kuweït a décrit comment les protestataires à Bahreïn sont accusés eux aussi d'avoir des intérêts iraniens :

@aotaibi: للأسف مؤيدي السلطات البحرينية، لايملكون سوى فزاعة التخويف من “الشيعة” وأنهم يتبعون “ولاية الفقيه” الايرانية، نفس قصة الاخوان المسلمين بمصر
@aotaibi: Malheureusement : Ceux qui soutiennent le régime à Bahreïn n'ont rien d'autre à faire que de faire peur aux gens avec les manifestants chiites et de dire qu'ils suivent les ordres des chefs religieux de l'Iran. Même histoire qu'avec les Frères Musulmans en Egypte.

La blogueuse égyptienne Mina Zekri se demande si le ministre de l'information du régime égyptien renversé travaille aussi à Bahreïn :

@minazekri: الشعب أغلبيته شيعة، والنظام السياسي بيضطهد أغلبية السكان، إزاي فيه ناس شايفاها مظاهرات طائفية؟ هي البحرين فيها أنس الفقي برضو؟
@minazekri: La majorité des gens ici est chiite, et le régime opprime cette majorité. Comment se fait-il que tout le monde voie ces manifestations comme étant confessionnelles ? Est-ce qu'ils ont leur propre Anas El-Fiqqi à Bahreïn aussi.

Arwa Mahmoud d'Egypte comme Khaled de Bahreïn et Jenna Alawi ont aussi commenté la version confessionnelle :

@arwasm: Le récent soulèvement est un soulèvement populaire À LA FOIS des Sunnites & Chiites, initié par un mouvement sunnite appelé Wa3d. Les Sunnites ont des griefs égaux #Feb14
@khalidbmm:بالامس حاول سفاح الخارجية ان يقول ان الشعب انقسم عموديا بثا للطائفية ونحن نقول له الدولة انقسمت افقيا بين الحاكم والمحكوم
@khalidbmm: Hier, le ministre des affaires étrangères a dit que la population de Bahreïn est maintenant divisée à la verticale, faisant allusion aux confessions religieuses. Mais nous le lui disons, la division dans le pays est horizontale, entre le régime et la population.
@jennaalawi: La foule scande : “Pas de différence entre Sunnites et Chiites, nous sommes tous Bahreïnis”. #Bahrain #Feb14
Bahrain: Doctored Photo

Saeed Al-Wahabi croit que cette photo a été  trafiquée pour prouver les affirmations du pouvoir bahreïni. La photo du dessus serait l'original. Ecrite à la main, la banderole appelle à une manifestation pacifique. Tandis que la photo d'en-dessous – que l'on croit trafiquée à cause de la police de caractères informatique – comporte un slogan en faveur de l'Iran et maudissant les Arabes. Un incident qui nous rappelle celui, notoire, qui s'est produit à Al-Ahram, le principal journal égyptien gouvernemental, il y a quelques mois.

Photo prise du compte YFrog de @S_Alwahabi

FroozyO, répliquant aux prétendus intérêts étrangers, a envoyé sur Twitter ce qu'on pense être le dernier “statut” Facebook de l'un des martyrs de Bahreïn, disant qu'il est prêt à sacrifier sa vie pour son pays.

Dialogue et négociations

L'appel du Roi au dialogue, et la toute dernière apparition du Prince Héritier de Bahreïn à la télévision nationale sont aussi comparés aux discours de Moubarak et aux appels d'Omar Suleiman à des négociations.

@idrobinhood: le roi de Bahreïn offre le dialogue pour résoudre la crise http://t.co/kYlhVhy. Comment a fait Moubarak pour devenir roi de #Bahrain! #Feb14 #lulu Encore du double sens.

Le même chemin mènera-t-il à la même destination ?

Tout comme les régimes, les manifestants des différents pays marchent aussi dans les mêmes traces. Même les lieux où se tiennent les manifestants sont quelque peu similaires. On voit une grande ressemblance entre le rond-point Lulu (de la Perle) à Bahreïn, et la place Tahrir en Egypte. Le blogueur palestinien Muhammad Abu-Allan a évoqué cette ressemblance dans son blog.

من الآن فصاعداً ستعرف العواصم العربية من خلال ميادينها التي باتت تشكل رمزاً للمطالبة بالحرية وإسقاط أنظمة الظلم والفساد والاستبداد، فبعد شارع بورقيبة في تونس، وميدان التحرير في القاهرة، يعلو اسم ميدان اللؤلؤة في البحرين
Désormais, les capitales arabes seront connues par leurs places, devenues le symbole de la liberté et des revendications de renverser les régimes injustes et corrompus. Après l'avenue Bourguiba à Tunis et le place Tahrir au Caire, voici le rond-point Lulu à Bahreïn.

Mais la question est : cette ressemblance aide-t-elle les régimes à apprendre des erreurs des uns et des autres ? Abu-Allan ne pense pas qu'ils aient appris quoi que ce soit :

النظام السياسي في البحرين وغيره من الأنظمة العربية لا تريد التعلم أو الاتعاظ مما جرى في تونس ومصر، ولا يريدون الاقتناع أن الشعوب إن هبت طلباً للحرية لا يمكن أن تكسر شوكتها مهما بلغ حجم القتل أو الاعتقال بين المحتجين، لا بل أصبحت الممارسات القمعية لأجهزة الأمن العربية بمثابة الوقود لهذه الثورات الشعبية ضد أنظمة الظلم والفساد.
Le régime politique à Bahreïn, comme les autres régimes arabes, refuse d'apprendre les leçons de ce qui s'est passé en Tunisie et en Egypte. Ils ne veulent pas comprendre que lorsque les gens demandent la liberté, l'emprisonnement et le meurtre ne pourront jamais les arrêter. En réalité, les réactions brutales des forces de sécurité arabes paraissent désormais plutôt alimenter les révolutions populaires contre l'injustice et la corruption.

Michael Habib a aussi écrit :

@maverickzz: Il doit y avoir ici un Manuel du Dictateur Arabe. Je n'arrive pas à croire qu'ils pensent tous pareil, les mêmes ordres, par pur hasard.

Et pour conclure, Essam El-Zamel d'Arabie Saoudite, est d'accord avec Abu-Allan comme avec Habib. Il croit que ce schéma permet de prédire aisément la destination finale de ces régimes :

@essamz: نفس الأخطاء تتكرر في البحرين:مطالب مشروعة ومعقولة للمتظاهرين، تجابه بتصرفات حمقاء وعنف من قبل الحكومة،ترتفع المطالب ثم يختفي النظام
@essamz: Les mêmes erreurs se répètent à Bahreïn. Les revendications raisonnables et légitimes des contestataires rencontrent les réactions stupides et brutales du pouvoir. Le plafond des revendications monte donc de plus en plus haut, et pour finir le régime chute.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site