Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Equateur : la campagne « Quito propre » contre le chewing-gum

Le centre historique de Quito. Photo sur Flickr de Nelson Piedra sous licence NonCommercial-NoDerivs 2.0 Creative Commons

 

Ce texte a été traduit par Nathalie Meldrum et Amandine Lassis, élèves de classes préparatoires ECS3-ECE5 du lycée Ozenne de Toulouse, sous la direction de leur professeur d'anglais Audrey Lambert. Il a été publié sur Global Voices en anglais le 23 novembre 2010.

Avez-vous déjà pensé à ce que coûte aux municipalités le nettoyage des chewing-gums collés sur les trottoirs ? Des milliers de dollars sont dépensés dans le nettoyage des rues, avec une technologie spécifique, pour lutter contre cette habitude de jeter les chewing-gums mâchés. A Quito,la municipalité et diverses écoles ont organisé une campagne [en novembre 2010] qui avait pour but d’enlever les chewing-gums collés au sol et d’assainir la capitale de l'Equateur.

La campagne « Quito Limpiecito » [Quito propre] espérait enlever 230 0000 [en espagnol] chewing-gums dont se débarrassent les gens dans le centre historique de la ville, dans le cadre du projet Patrimonio Sano [Patrimoine Propre] en vue de protéger la première ville déclarée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, en même temps que Krakow en Pologne.

Un « recensement » a eu lieu et des centaines d'élèves ont marqué les tâches de chewing-gums dans les rues avec des cercles dessinés à la craie. Voici quelques chiffres étonnants :

800 estudiantes de 40 planteles educativos identificaron gomas de mascar en varios sitios del centro histórico. Cada chicle es retirado en 10 segundos.Miles de chicles marcados con tiza en el suelo de la plaza de Santo Domingo, en el centro, son removidos con dos hidrolavadoras, que utilizan agua a 150 grados centígrados de temperatura. El conteo determinó que hay un total de 47 042 chicles en la plaza de Santo Domingo y entre 10 y 15 chicles por m2 en la Plaza de la Independencia. El valor de una goma de mascar es de 5¢. En 2009 el retirar este dulce de piedras y calles costó $1,96, por metro cuadrado.

800 éléves de 40 écoles ont identifié du chewing-gum dans divers sites du centre historique. Il a fallu 10 secondes pour retirer chaque chewing-gum. Des milliers de chewing-gums marqués sur la place Santo Domingo, dans le centre ville, ont été retirés à l’aide de deux laveurs hydrauliques, qui utilisent de l’eau à 150 degrés. Le décompte a révélé qu’un total de 47042 chewing-gums a été enlevé de la place Santo Domingo et entre 10 et 15 chewing-gums par mètre carré sur la Place de indépendance. Le prix d’un chewing-gum est de 5 cents. En 2009, pour le retirer du trottoir, des pierres et du ciment, cela a coûté 1.96 $ par mètre carré.

Centro Histórico a décrit la campagne à laquelle les jeunes ont participé autant que les séniors :

Funcionarios de la Administración Centro pusieron agua y limpiaron los geranios de los balcones de su edificio; limpiaron vidrios y recogieron la basura de las calles circundantes: Chile, Guayaquil. De igual manera funcionarios de la Alcaldía hicieron su parte en la Plaza Grande, Palacio Arzobispal y calles circundantes.

Les fonctionnaires de l’administration du centre-ville ont fourni de l’eau et ont nettoyé les géraniums des balcons de leur immeuble, nettoyé les fenêtres et ramassé les ordures des rues environnantes : Chile, Guayaquil. De la même façon, les fonctionnaires de l’hôtel de ville ont contribué à leur façon au nettoyage de la Plaza Grande, du palais Arzobispal et des rues environnantes.

Edgaretsa (@edgaretsa10) a partagé des images sur Twitter :

Niños contando la cantidad de chicles arrojados en la plaza en la campaña Quito Limpie cito http://yfrog.com/2r19usdj

Des enfants en train de compter les chewing-gums sur la place pendant la campagne Quito Propre.http://yfrog.com/2r19usdj

Angel Sanchez (@AngelSanzC) a  posté un autre commentaire sur Twitter à propos de la campagne :

RT @revistavistazo: #Quito Limpiecito. Campaña para sacar alrededor de 200.000 chicles pegados en el suelo del Centro Histórico || lampara!

RT @revistavistazo: #Quito Limpiecito. Une campagne pour retirer près de 200 000 chewing-gums collés sur le sol dans le centre historique de la ville. Génial !

Comme le montre la vidéo suivante, “Quito limpiecito” [qui se prononce lim-pieh-sitoh] est une initiative pour une ville propre qui propose des idées, formule des souhaits et rassemble les jeunes et les seniors.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site