Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Biélorussie, Russie : Voulez-vous être vendu aux enchères pour une œuvre caritative ?

[Liens en russe, sauf indication contraire] L'idée d'organiser une vente aux enchères pour collecter des fonds pour une œuvre de bienfaisance  n'est pas nouvelle : tout se vend, des tableaux aux voyages exclusifs. La “vente” d'êtres humains se fait aussi de temps en temps : des célébrités mettent aux enchères leur présence lors de dîners et petits-déjeuners d'affaires. Warren Buffet vend ainsi des dîners de bienfaisance en sa compagnie [en anglais] depuis l'an 2000, et le dernier (en 2011), a été adjugé 2 626 411 dollars aux enchères sur Ebay. Mais on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'un loisir accessible à tous.

Le projet biélorusse Mae Sens veut inciter les jeunes, les adeptes des réseaux sociaux et les amateurs de rencontres virtuelles (des catégories plutôt peu concernées par le caritatif) à donner aux œuvres. A la base, Mae Sens est un hybride de site d'enchères et de site de rencontres caritatif. Chacun peut entrer sur le site, proposer un rendez-vous dans un café ou une sortie au cinéma et s'enregistrer comme “lot”. Si la “proposition” trouve preneur, celui-ci peut fixer son prix et acheter le lot. En 4 mois d'existence, 11 200 personnes se sont inscrites et plus de 450 000 roubles (env. 11 250 euros) ont été collectés. Outre des rencontres “ordinaires”, le site vend aussi des rendez-vous d'affaires et des lots exclusifs : des rencontres avec des célébrités et des hommes d'affaires.

Le Fonds Nastenka, qui vient en aide depuis dix ans aux enfants atteints d'un cancer, est depuis peu partenaire d'un site de rencontres vendues aux enchères, GoodWillion (c'est le nom de ce projet russe). Tous les bénéfices de la vente des lots servent à financer les traitements de Diane Tcherbadji et Andrioucha Onikijenko, deux enfants suivis par le Fonds Nastenka.

L'un des lots les plus attractifs de ces enchères, Pasha Kiriloff, DJ de la radio Maximum, vend un “ticket” pour une rencontre et une visite du studio pendant son émission du soir, “Pachkov et Kirillov“.

Comment ça se passe ?

Les gens font connaissance, passent le temps agréablement et reçoivent des cadeaux surprises (le projet peut avoir pour partenaire telle ou telle société qui souhaite offrir des cadeaux aux participants), tout en aidant des enfants malades.

Un échange qui a du sens pour tout le monde !

Article d'origine

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site