Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ethiopie : Les protestations des musulmans s'intensifient

Les signes de la mobilisation des musulmans contre l'ingérence du gouvernement éthiopien dans leurs affaires religieuses sont devenus évidents depuis qu'ils ont initié leur campagne en ligne en mai. Pendant que leur activisme en ligne se développe, la police fédérale éthiopienne a commencé à utiliser la force contre les manifestants.

Des musulmanes éthiopiennes. Photo sur Flickr de Boyznberry  (CC BY-NC 2.0)

Selon la page Facebook des militants locaux Dimtsachin Yisema (Faites entendre notre voix), la violence physique, qui comprend le viol des lieux sacrés dans leurs mosquées, a été utilisée contre eux. Une militante éthiopienne musulmane, également écrivain, Merim Bint Islam, a publié sur sa page Facebook :

C'est ainsi que des coups brutaux ont été portés sur notre frère, hier, à Awuliya.

Mise à jour d'Addis News @AddisFocus # Des forces du régime éthiopien ont sans vergogne confisqué plus d'une centaine d'animaux (bœufs) d'un Mesjid à Addis qui étaient prêts pour la sadaqa (charité). # Islam

La vidéo sur YouTube ci-dessous montre des manifestants musulmans éthiopiens en avril 2012 :

Bien que les actions de la police aient été brutales, les militants conseillent sans cesse à leurs concitoyens musulmans sur la page Facebook de garder leur calme. Cette page Facebook des musulmans éthiopiens a publié le message suivant de Ahmedin Jebel [amh] :

ሕዝበ ሙስሊም ሆይ! ሰላማዊና ሕገ መንግሥታዊ መብት የማስከበር እንቅስቃሴያችን ከተጀመረበት ጊዜያት ጀምሮ ላለፉት ስድስት ወራት በሚቻለን ሁሉ ሁከት እንዳይነሳ ጥረናል፡፡ ምክንያቱም ሁከት መነሳቱ መቼም ቢሆን ለኛ አይጠቅመንምና፡፡ የተለያዩ አካላት ሁከት ዉስጥ አስገብተውን ሂደታችንን ለማደናቀፍ የሚቻላቸውን ሁሉ ሞክረዋል፡፡ እየሞከሩም ነው፡፡ መንግሥትም ይሁን የትኛውም ወገን ቢተናኮሰን፣ ቢተኩስ፣ ቢያስር፣ መስጂዶች ቢደፈሩም ምላሻችን የችኮላና ህጋዊ ካልሆነ፣ ይበልጥ አላማቸውን የሚያሳካና ሕዝበ ሙስሊሙን ለአደጋ የሚያጋልጥ ከሆነ ለኛ ዉድቀት እንጂ ድል አይደለም፡፡

À tous les musulmans éthiopiens, depuis le début de notre mouvement au cours des six derniers mois, nous nous sommes efforcés de nous tenir à l'écart de la démonstration destructrice, comme ces actions auraient compromis notre lutte. Différents groupes ont essayé de nous inciter à des réactions violentes par leurs actions blessantes. Ils ont même profané nos lieux sacrés, mais nous nous y opposerons de pied ferme, parce que si nous succombons à leurs tactiques, nous deviendrons les perdants.
Pendant ce temps, Abiye Teklemariam a écrit sur Facebook (page actuellement non disponible) :
Les militants soutiennent que des agents provocateurs du gouv pourraient provoquer délibérément une fausse manifestration violente à proximité du siège de l'Union Africaine afin de rejeter le blâme sur les manifestants musulmans.
La situation politique et religieuse en Éthiopie semble incertaine alors que des rumeurs sur la santé et le lieu où se trouve le Premier ministre Zenawi Meles circulent et que les manifestations des musulmans gagnent en intensité.
L'islam est la deuxième religion la plus largement pratiquée en Éthiopie; après le christianisme.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site