Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

En finir avec le silence : “Queer Pakistan”

[Les liens mènent à des sites en anglais, sauf mention contraire.]

MISE A JOUR du 25 septembre 2013 : Queer Pakistan a entre-temps été interdit et fermé par les autorités le jour même de la publication de cet article en version originale anglaise. Les administrateurs du site ont transféré le contenu en miroir vers un nom de domaine différent.

“S'il vous plaît dites-moi, y a-t-il un médecin qui pourrait m'aider à devenir hétéro ?” Voici l'une des questions sur le forum du nouveau site web Queer Pakistan (@QueerPK) qui a pour objectif de fournir un soutien aux communautés LGBT au Pakistan, et d'entamer une discussion sur des sujets qui sont tabous ailleurs dans une société où l'homosexualité est condamnée par la religion et la loi.

L'un des fondateurs du site web a parlé anonymement de ses objectifs à Global Voices.

L'initiative est présentée dans un article intitulé “Bonjour le monde ! Laissez-moi vous présenter Queer Pakistan” :

Combien de fois avez-vous entendu l'expression ‘homosexuel pakistanais’ ? Ou ‘queer pakistanais’ ? Vous connaissez probablement davantage les termes désobligeants qui sont utilisés au Pakistan pour nommer la communauté LGBTQ. … Et vous en avez probablement ri ! Avez-vous déjà pensé à ce que vit une personne pakistanaise queer ? Ce qu'elle doit traverser ? Ou vous êtiez trop occupés à penser que c'est quelque chose d'‘occidental’ et qui n'existe pas au Pakistan ? Et bien, PLUS MAINTENANT ! Nous sommes là ! Et nous sommes là pour montrer notre existence.

Screenshot of the Queer Pakistan website.

Capture d'écran du site web Queer Pakistan.

Un autre article parle de coming out au Pakistan :

Pour un jeune Pakistanais ‘normal’, internet est la principale source pour toutes sortes de connaissances et d'événements à travers le monde. Ça vaut aussi pour un jeune homosexuel pakistanais qui approche internet avec son principal tourment qu'est le fait d'être homosexuel. Comme internet est dominé par du contenu en provenance de pays occidentaux, presque tous les sites web gay vous encouragent à ‘sortir du placard’, à dire au monde entier que vous êtes homosexuel et à être vous-même. C'est un excellent conseil mais seulement si vous vivez dans un pays où les lois et la législation sont strictes et où il n'y a pas de fanatiques religieux exécutant leur propre règle. Au Pakistan, les choses sont différentes. Nous ne serons même pas appréciés par les gens les plus éduqués si nous sommes publiquement qui nous sommes. De plus, nous courons un grand risque pour notre intégrité physique. Cela ne change rien que vous soyez un garçon ou une fille. Le risque est quasiment le même.

L'article conclut :

Nous ne recommandons pas de faire son coming out et d'être ouvertement gay dans une société comme le Pakistan, néanmoins nous mettons l'accent sur l'importance pour vous-même de faire votre coming out. C'est extrêmement important que vous acceptiez votre sexualité et que vous sachiez qui vous êtes réellement.

L'un des fondateurs de Queer Pakistan a parlé anonymement des objectifs et de la vision du site web à Global Voices.

Global Voices (GV) : Quel est l'objectif de Queer Pakistan ?

Queer Pakistan (QP) : Queer Pakistan a pour objectif de commencer à construire un débat ouvert sur des problèmes qui sont autrement considérés comme indicibles. Nous entendons utiliser le pouvoir des médias sociaux pour construire une communauté parce qu'actuellement il n'y a aucun soutien disponible pour le grand nombre de personnes LGBT dans le pays. En plus de fournir une ressource basée sur la prise de conscience et la pédagogie à la communauté, nous prévoyons d'initier un plaidoyer LGBT et une résistance tout en fournissant ce que nous appelons un “soutien virtuel” à la communauté. Il y a eu toutes sortes d'attaques dans les médias grand public sur les communautés LGBTQIA et ils sont rarement défendus alors nous estimons qu'il est temps de prendre les choses en mains et au moins de commencer à parler.

GV : Existe-t-il d'autres sites web axés spécifiquement sur la communauté LGBTQ pakistanaise ?

QP : À ma connaisssance, il y en a deux ou trois. Il y a aussi quelques groupes “secrets” sur Facebook qui traitent des problèmes mais ils ont une approche différente qui est d'atteindre et de soutenir la communauté silencieusement. Bien que j'apprécie leurs efforts, je ne pense pas que cela soit suffisant parce qu'il y a une communauté considérable qui n'est même pas connectée à un support virtuel et leur seule solution est de chercher une ressource en ligne. Nous essayons d'être cette ressource.

GV : Comment fonctionne cette ressource ?

QP : Nous fournissons un espace de discussion à travers nos section blog, page de soutien et page Facebook où les gens peuvent initier les discussions ou y participer. La section blog accueille les messages d'invités et nous avons aussi mis en place la section commentaires où chaque commentaire est autorisé tant qu'il ne s'agit pas de harcèlement et qu'il n'incite pas à la violence. Sur la page de soutien, chacun peut nous envoyer des questions anonymement et une équipe y répond, composée de deux médecins ainsi que des personnes qui ont traversé tout ce que la société peut leur jeter dessus. Cette section est supervisée par un expert en psychologie favorable aux queers pour assurer que le conseil donné est approprié.

GV : Votre site web est essentiellement en anglais ; est-ce que cela en limite la portée ?

QP : Nous essayons d'en faire une plateforme bilingue. Alors que l'anglais est parlé et compris par la majorité des internautes pakistanais, nous comprenons qu'il y a une population considérable qui a des difficultés à le comprendre. C'est la raison pour laquelle nous mettons les contenus de première importance en ourdou également. Notre portail de vidéo en ligne travaille avec des partenaires de contenus étrangers pour produire des vidéos sous-titrées en ourdou. Dans le futur, nous souhaitons mettre tout le contenu disponible dans les deux langues.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site