Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les femmes doivent-elles affamer leur bébé par peur d’allaiter en public ?

Olivia Kidula explique pourquoi on ne devrait pas arrêter d’allaiter en public :

Une de mes amies a récemment donné naissance à sa première fille et est encore en train de s’adapter à la maternité. J'ai commencé à remarquer qu'elle n’allaite que si aucun homme ne se trouve dans les alentours (excepté son mari ou un père) et quand elle peut “confortablement” se cacher dans un petit espace. Quand je lui ai fait remarquer qu'il ne devrait y avoir aucune honte à nourrir son enfant devant tout le monde, elle a répondu :

“La société préférerait qu’elle meure de faim plutôt que de regarder mes seins.”

Plus je pense aux implications de ses paroles, plus ça me fâche. Qui voudrait qu’un enfant meure de faim ? Qui voudrait vraiment refuser à un enfant la nourriture et le confort de la poitrine de sa mère ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site