Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Comment les médias russes doivent-ils parler des nationalistes ukrainiens ?

Images mixed by Kevin Rothrock.

Collage Kevin Rothrock.

[“Interdiction de parler des nationalistes ukrainiens, sauf pour en dire du mal.” Telle était l'intention des dernières directives édictées par l'autorité russe de surveillance des médias. Des recommandations légèrement expurgées depuis. Le Roskomnadzor aurait-il eu des remords ?]

Le Roskomnadzor a publié un nouveau manuel “explicatif” sur la liberté des médias de mentionner des organisations officiellement dénommées “extrémistes”. Le ministère de la Justice a interdit 41 de ces organisations, et le plus récent incident, en novembre 2014, concernait cinq organisations nationalistes ukrainiennes.

D'après cette déclaration du Roskomnadzor datant du 13 février, la loi russe anti-extrémiste interdit la diffusion de toute information au sujet d'un groupe extrémiste illégal, à moins que le média ne précise que cette organisation a été “liquidée” et que “son activité est interdite”. Une autre façon autorisée de mentionner ces organisations consistait à leur accoler des épithètes négatives : “radicale”, “extrémiste”, “nationaliste”». [Ndlt : cette recommandation du Roskomnadzor a depuis été revue, et cette condition supprimée, signalent la traductrice russe et l'auteur de cet article.]

Ooh. Le @roscomnadzor a supprimé la partie de ses nouvelles directives à l'intention des médias qui disait qu'il faut dire du mal des extrémistes.

Toute publication ou site Internet qui ne respecte pas les obligations définies par l'autorité de surveillance des médias peut se voir infliger une amende et recevoir un avertissement officiel. Le ministère de la Justice russe est autorisé à retirer sa licence à un média si celui-ci a reçu au moins deux avertissements au cours des douze mois précédents. Pour les seuls douze derniers mois, six grands médias ont eu droit à un avertissement pour contenu prétendument extrémiste : Lenta.ru, “Novaïa Gazeta”, Polit.ru, Business online, BFM.ru et Mediazona.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site