Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vous l'ignorez peut-être, mais si vous parlez espagnol, vous parlez un peu arabe aussi

The Alhambra fortress in Granada, Spain, was built by the Arabic-speaking Moors in the 13th century when they ruled parts of the Iberian peninsula. Photo by Jeanne Menj. CC BY-ND 2.0

L’ Alhambra à Grenade, édifiée par les Maures au 13ème siècle quand ils dominaient une partie de la péninscule ibérique   PhotoJeanne Menj. CC BY-ND 2.0

Cet article et ce reportage audio de Joy Diaz pour l'émission The World ont d'abord été  publiés sur PRI.org le 15 octobre 2015, et sont republiés ici dans le cadre d'un accord de partage de contenus. 

Rihab Massif, originaire du Liban, a été l'enseignante de ma petite fille à la maternelle à Austin, au Texas. Petite, ma fille Camila parlait la plupart du temps espagnol. Et Rihab se souvient d'un jour où Camila n'arrivait pas à se souvenir d'un mot en anglais.

Listen to this story on PRI.org »

“Elle  me disait quelque chose sur sa camis” se souvient Rihab

Camisa est le mot espagnol pour “chemise,” et Rihab a parfaitement compris, car camis signifie la même chose en arabe.

“Et c'était comme ‘Oh! Il y a des mots d'origine arabe'”.

Pour comprendre jusqu'à quel point, Rihab et moi avons fait un exercice. Je prononçais un mot en espagnol, et elle répondait avec le même mot en arabe.

“Aceite?”

“Nous disons ceit”.

Guitarra?”

“Nous disons guitar.”

Une fois que j'en ai pris conscience, il m'a semblé que j'entendais des mots arabes partout.

Prenez par exemple l'une de mes chansons favorites, par le chanteur qui a obtenu le prix  Latin Grammy, Juan Luis Guerra.

“Ojalá Que Llueva Café” est saupoudré de mots comme café (coffee) et ojalá (Si dieu le veut, ou espérons), venus tout droit de l'arabe.

Ou bien, prenez l'expression célèbre de la chanteuse de salsa disparue, Celia Cruz, ¡Azucar!, Qui signifie sucre, dérivé d'un autre mot arabe.

Le linguiste Victor Solis Parejo de l'Université de Barcelone en Espagne explique qu'une partie de la langue utilisée par les hispanophones est l'héritage de l'influence mauresque. Les “Maures” est le nom donné  aux envahisseurs de langue arabe qui par l'Afrique du Nord ont envahi ce qui allait devenir l'Espagne, au VIIIe siècle. Leur influence a duré environ 700 ans et est encore perceptible aujourd'hui.

«Particulièrement si vous voyagez dans le sud de l'Espagne. Par exemple, à Mérida, dans la ville où je suis né, nous avons une Alcazaba Arabe, une fortification arabe” explique Victor Parejo. “Donc, vous pouvez voir cela dans les villes espagnoles de nos jours, mais vous pouvez également sentir la présence arabe dans la langue.”

Bien entendu, l'arabe a aussi voyagé vers les Amériques, avec les Espagnols. Environ 4000 mots espagnols dérivent directement de l'arabe. Voilà pourquoi Maria Gutierrez, qui travaille pour une ONG mexicaine en Jordanie, dit porter un petit carnet avec elle partout où elle va.

“Oui, je suis en train de surveiller tous les mots. Et je suis là avec « Un mot de plus ! ». Au moins chaque jour, je trouve un nouveau mot, et je dis  ‘Oh, c'est exactement le même qu'en espagnol! ‘ ou bien « C'est très proche de l'espagnol”.

Maria Gutierrez sera d'autant plus efficace dans son travail qu'elle s'exprime en arabe, et être de langue espagnole lui donne en ce moment un avantage.

En quoi cette fusion de l'espagnol et l'arabe est importante pour les Américains ? Eh bien, les deux langues les plus parlées dans les Etats-Unis sont l'anglais et l'espagnol, et certains se demandent ce qui pourrait arriver à ces langues le temps passant, y compris Victor Parejo.

“Les langues sont vivantes”, dit-il.

Les langues s'adaptent et empruntent des mots les unes des autres, en particulier qand deux langues cohabitent.

“Je me souviens encore quand je suis arrivé au Texas,” dit Victor Parejo. “Je suis allé dans un restaurant avec ma femme et le serveur nous a demandé :« Voulez-vous dîner à l'intérieur ou voulez-vous aller dans le patio? Je n'avais encore jamais entendu ce mot en anglais”. Patio est un mot espagnol.

Si les langues s'influencent, au point que nous plaisantons souvent sur l'existence du “Spanglish”, imaginez la langue que les Américains parleront dans, disons, 100 ou 200 ans, lorsque des dizaines de millions d'autres hispanophones appelleront l'Amérique ‘la maison’.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site