Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Président indonésien condamne avec ses concitoyens la déclaration de Donald Trump sur Jérusalem

La Cisjordanie vue depuis Jérusalem le 31 mars 2014. Photo : D. Myles Cullen. Domaine public. Defense Imagery Management Operations Center, oeuvre de l'administration des USA

La récente déclaration du président des États-Unis Donald Trump reconnaissant Jérusalem comme la capitale d'Israël a surpris dans beaucoup de pays. Si le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s'en est félicité, certains dirigeants du monde arabe et d'autres pays à populations majoritairement musulmanes ont critiqué la décision de Trump en ce qu'elle “porte atteinte aux droits” des Palestiniens.

Israéliens et Palestiniens revendiquent Jérusalem pour capitale.

L'Indonésie, le pays du monde qui compte la plus nombreuse population musulmane, s'est mise au nombre des protestataires déplorant l'annonce de Trump, avec son président Joko Widodo (aussi appelé Jokowi) au premier rang de son peuple pour exprimer son soutien à la Palestine et condamner la déclaration de Trump.

L’Indonésie condamne fermement la reconnaissance unilatérale par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. Cette décision viole les résolutions du Conseil de Sécurité et de l'Assemblée Générale des Nations Unies. Le peuple d'Indonésie et moi soutenons invariablement le peuple de Palestine dans la défense de sa liberté et de ses droits.

Entre temps, l'ambassade des États-Unis à Jakarta, la capitale indonésienne, a clarifié que la déclaration de Trump affirmait un soutien à la fois à Israël et à la Palestine :

Ketika Presiden Donald Trump kemarin mengumumkan bahwa Amerika Serikat mengakui Yerusalem sebagai ibu kota Israel dan kota pemerintahannya, Presiden Trump juga menegaskan kembali secara publik bahwa Amerika Serikat mendukung status quo tempat suci Bukit Kuil atau Haram al-Sharif. Seperti yang diungkapkan oleh Presiden Trump dalam pengumumannya, “Yerusalem kini, dan harus terus menjadi, tempat dimana warga Yahudi berdoa di Tembok Barat, umat Kristiani melintasi Jalan Salib, dan umat Muslim beribadah di Masjid Al-Aqsa.”

Presiden menekankan bahwa Amerika Serikat tetap berkomitmen untuk mencapai kesepakatan damai yang langgeng antara rakyat Palestina dan Israel. Termasuk mendukung solusi dua negara, bila disetujui oleh kedua belah pihak.

Quand le Président Donald Trump a annoncé hier que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme la capitale d'Israël et le siège du gouvernement, le Président Trump a aussi publiquement affirmé que les États-Unis soutiennent le statu quo au Mont du Temple ou Haram al-Sharif. Comme l'a déclaré le Président Trump dans son annonce, “Jérusalem est aujourd'hui et doit rester le lieu où les juifs prient au mur occidental [Mur des Lamentations], où les chrétiens marchent le long du chemin de croix, et les musulmans pratiquent à la mosquée Al Aqsa”.

Le Président a souligné que les États-Unis restent engagés dans l'obtention d'un accord de paix durable entre les Palestiniens et les Israéliens, et soutiennent une solution à deux États, si elle est acceptée par les deux parties.

Les Indonésiens manifestent contre la déclaration de Trump sur Jérusalem

Des manifestations ont éclaté dans la capitale indonésienne Jakarta et les provinces voisines au lendemain de l'annonce par Trump du déplacement de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Les manifestants ont brûlé des drapeaux américains et une effigie de Trump devant l'ambassade américaine à Jakarta. Un restaurant McDonald's a été pris pour cible par des manifestants à South Tangerang, une municipalité adjacente à Jakarta, tristement célèbre pour être la ville du chef de la cellule indonésienne de l’État Islamique, Bahrun Naim.

La Nadhlatul Ulama, la plus grande organisation islamique d'Indonése, a accusé Trump d'exacerber le conflit mondial.

Le politologue et auteur Dina Sulaeman a qualifié de “désordonnée” la décision de Trump, un acte désespéré pour s'assurer l'approbation de ses financeurs Républicains.

Mereka ini (Evangelis) lebih peduli pada rezim Zionis dan mengabaikan nasib kaum Kristiani di Palestina. Sekedar info, Patriark dan Kepala Gereja-Gereja Lokal di Yerusalem sudah mengirimkan surat terbuka menolak keputusan Trump itu.

Les évangélistes se soucient d'abord du régime sioniste et ignorent le sort des chrétiens palestiniens. Pour votre information, le Patriarche et les dirigeants locaux des Églises à Jérusalem ont écrit une lettre ouverte appelant officiellement Trump à revenir sur sa décision.

Sulaeman a insisté sur le fait que la défense du peuple Palestinien est conforme à la constitution indonésienne (Undang-Undang Dasar 1945 ou UUD '45).

UUD 45 memberi mandat agar bangsa Indonesia berperan serta dalam mewujudkan perdamaian dunia dan menghapuskan penjajahan di muka bumi. Tanggapan yang cepat dan tegas dari Presiden Jokowi yang menyatakan penolakan dan kecamannya atas tindakan Trump adalah langkah tepat yang perlu didukung.

UUD '45 a mandaté la nation indonésienne pour participer activement à l'instauration de la paix mondiale et à l'éradication du colonialisme. La réaction rapide et ferme du Président Jokowi de rejeter et condamner la décision de Trump doit être soutenue.

La Twittosphère indonésienne a débordé de commentaires :

Journée active pour les ambassadeurs américains dans le monde entier. L'Indonésie a convoqué l'ambassadeur pour entendre sa condamnation de la déclaration de Trump sur Jérusalem.

Portant un foulard palestinien, le ministre des Affaires étrangères Retno Marsudi dit devant le BDF10 que le gouvernement indonésien ‘condamne’ la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël

Trump a commis une erreur strictement évitée par tous les présidents américains des 70 dernières années : déclarer Jérusalem capitale d'Israël. Trump traîne les USA et le monde sur la ligne de front de l'extrémisme religieux.

Je reste convaincu que la source du problème du Moyen-Orient, ce sont les USA. Aujourd'hui, Trump a fait de Jérusalem la capitale d'Israël. Sa politique mettra encore plus le feu au Moyen-Orient et à la question musulmane.

L'Indonésie a appelé sans discontinuer à la reconnaissance de la Palestine comme État. Malgré des liens commerciaux et touristiques, l'Indonésie et Israël n'ont pas de relations diplomatiques formelles.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site