Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Bangladesh fier du lancement réussi de son premier satellite dans l'espace

Mission Bangabandhu Satellite-1 à Cap Canaveral, USA. Photo sur Flickr via Official SpaceX Photos. Domaine public.

A 16:14 Heure avancée de l'Est (HAE) le 11 mai 2018, Bangabandhu-1, le premier satellite géostationnaire de communications du Bangladesh, a été lancé dans l'espace depuis Cap Canaveral, en Floride aux États-Unis. C'est un événement majeur qui a été célébré dans tout le Bangladesh.

Bangabandhu-1, nommé d'après le surnom de Sheikh Mujibur Rahman, le père fondateur du Bangladesh, a été placé sur sa position orbitale à la longitude de 119,1 degrés est. La mission du satellite est supposée durer au moins 15 ans.

Le lancement était originellement prévu le 10 mai, mais a été reporté au lendemain après la détection d'une erreur une minute avant la mise à feu. Une délégation officielle bangladeshi, conduite par la ministre d’État des Postes et Télécommunications Tarana Halim, était arrivée en Floride mardi pour assister au succès du lancement.

Peter B. de Selding, rédacteur en chef du Space Intel Report, a tweeté :

Le constructeur @Thalès_Alenia_S confirme le bon placement en orbite de Bangabandhu-1avec signaux et déploiement des panneaux solaires. Succès de la mission pour le 1er lancement de la version 5 de [la fusée] Falcon 9 de SpaceX. Le Bangladesh rejoint la liste des pays ayant leur propre satellite de télécoms.

K. Scottt Piel, un ingénieur logiciel du Kennedy Space Center, a tweeté :

Une vue à 90 mégapixels du Falcon9 de SpaceX emportant Bangabandhu1 avant le vol inaugural aujourd'hui du Block5. Téléchargement de la pleine résolution disponible ici

Le travail a commencé sur le satellite de 3,700 kilogrammes en 2015, quand il a été commandé à la firme française Thales Alenia Space par la Commission bangladaise de régulation des télécommunications.

Le lancement marque aussi un jalon pour la société SpaceX, à qui a été confié le lancement lui-même. Il inaugurait une nouvelle version de son véhicule de lancement, connue sous le nom de Falcon 9 Block 5, un modèle à plus forte poussée et plus réutilisable. SpaceX est une société américaine créée en 2002 par l'entrepreneur Elon Musk. SpaceX a produit une webdiffusion en direct du lancement, visible en ligne :

Bangabandhu-1 will fournira télévision satellite, accès internet et services de communication d'urgence, ainsi que le haut débit aux zones rurales du Bangladesh, et son opérateur sera la compagnie d’État nouvellement formée Bangladesh Communication Satellite Company Ltd, qui prend la suite de la Commission bangladaise de régulation des télécommunication (BTRC selon l'acronyme anglais) pilote du projet jusque là.

Selon the Dhaka Tribune, les dépenses annuelles du Bangladesh pour la connectivité satellite s'élèvent actuellement à 14 millions de dollars US pour la location de bande passante auprès d'opérateurs étrangers. Il est prévu que le lancement de Bangabandhu-1 réduira significativement ce coût.

Incroyable moment hier. On fête le satellite Bangabandhu-1. Ce satellite unique est conçu pour réduire la fracture numérique au Bangladesh, pas seulement dans les grandes villes mais aussi dans les zones rurales. Il sera une source d'emplois dans la région.

Le satellite offrira une couverture en bande Ku sur le Bangladesh et ses eaux territoriales dans la baie du Bengale, l'Inde, le Népal, le Bhoutan, le Sri Lanka, les Philippines et l'Indonésie.

Sur Twitter, les citoyens du Bangladesh ont aussitôt exprimé leur approbation, malgré l'heure matinale.

Farhan Hossain a tweeté :

Bangabandhu1 va enfin être dans l'espace, et le Bangladesh est le 57ème pays à entrer au club des possesseurs de satellite. Merci à la Première Ministre #SheikhHassina pour ses efforts inlassables et ses avancées vers le Bangladesh numérique.

Adnan Ahmed Khan a écrit :

Confirmation du déploiement sur orbite de transfert géostationnaire réussi du lancement par le Falcon 9 Block 5 de SpaceX du satellite Bangabandhu1. C'est peut-être ainsi qu'un pays change, tellement fier

Cependant, certains comme Kazi Didar ont commenté que l'énorme dépense pour le satellite aurait été mieux employée à satisfaire en priorité des besoins de base du Bangladesh :

Nous autres Bangladais ne voulons pas gaspiller l'argent pour un satellite.
Nous voulons avant tout manger, nous habiller, nous loger, des écoles, des logements, la sécurité publique. Nous voulons un gouvernement démocratique et des droits de vote, une justice transparente, un système de communications amélioré, du travail et un Bangladesh exempt de corruption

Quoi qu'il en soit, la plupart y voient un accomplissement majeur pour le Bangladesh.

Zenith a tweeté :

Je ne peux pas croire que le Bangladesh est devenu le 57ème membre du club exclusif des pays possesseurs de satellites avec le lancement de Bangabandhu1
Moment de fierté, même si la plupart sont occupés à regarder la télé et n'ont probablement aucune idée

Et Raju d’écrire :

Les stations au sol locales reçoivent avec succès le signal test du satellite Bangabandhu1. Une réussite remarquable du Bangladesh sous la direction hardie de la Première Ministre Sheikh Hasina.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site