Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une chanson de soutien aux manifestants anti-extradition à Hong Kong devient virale

Copie d'écran de la vidéo “Sea of Black” mise en ligne par SBTN le 2 juillet 2019 sur YouTube. [sous-titre : “Je défends les valeurs sur lesquelles je repose”]

Une chanson écrite par un compositeur américano-vietnamien, inspirée par les manifestations contre la loi d'extradition vers la Chine à Hong Kong, est rapidement devenue virale auprès des internautes vietnamiens et hongkongais.

La chanson est sortie au début du mois de juillet 2019, à la suite de mouvements de protestation à Hong Kong demandant l'abrogation d'une loi controversée qui permettrait aux autorités de Chine continentale d'ordonner l'arrestation et l'extradition de dissidents, d'activistes, et même de journalistes. La loi porterait atteinte à la liberté d'expression et d'autres droits civils dont jouissent actuellement les citoyens hongkongais.

Truc Ho, musicien et compositeur bien connu auprès de la diaspora vietnamienne, raconte sur Facebook ce qui l'a inspiré pour l'écriture de cette chanson :

Nhớ thứ Bảy tuần rồi sau khi xem tin tức về Hong Kong, Trúc Hồ đã cầm guitar lên và viết những note nhạc đầu tiên cho bài Hong Kong, Sea of black

C'était samedi dernier, alors que je suivais les évènements à Hong Kong, que j'ai pris ma guitare et écrit les premières notes de cette chanson pour Hong Kong, “Sea of Black”.

Le musicien américano-vietnamien Truc Ho (à droite) à Hong Kong pendant les évènements du Mouvement des parapluies en octobre 2014. Photographie issue de la page Facebook de Truc Ho, utilisée avec son autorisation.

Le refrain, “la liberté, la démocratie c'est tout ce dont nous avons besoin” et “le monde entier vous suit à chaque étape du parcours”, est l'expression d'un signal fort de soutien adressé aux manifestants contre la loi d'extradition vers la Chine.

Truc Ho a une formation de journaliste et est très impliqué dans les mouvements de défense des droits humains. Dans une publication sur Facebook, il raconte s'est rendu à Hong Kong en 2014 pour témoigner des rassemblements de masse qui allaient devenir le Mouvement des parapluies :

Sea of Black được viết từ năm 2014, khi đó qua Hong Kong để ủng hộ cách mang Dù Vàng …
Freedom, Democracy is all that we need viết từ những ngày đó… đến hôm nay mới hoàn thành

La genèse de “Sea of Black” remonte à 2014, lorsque je suis parti à Hong Kong pour soutenir le Mouvement des parapluies. “La liberté, la démocratie c'est tout ce dont nous avons besoin” : ces paroles viennent de là. Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai terminé la chanson.

La chanson a été largement partagée sur les réseaux sociaux et sur des plateformes telles que LIHKG, un forum en ligne hongkongais similaire à Reddit, utilisé pour échanger sur les actions à mener et suivre l'actualité du mouvement contre la loi d'extradition vers la Chine.

Un citoyen hongkongais a laissé le commentaire suivant sur YouTube :

As a Hong Konger, I am touched. It's the first time a neighbour country write a song to support our protest. Thank you for giving us strength to carry on.

En tant que Hongkongais, je suis touché. C'est la première fois qu'un pays voisin écrit une chanson pour soutenir notre lutte. Merci de nous donner la force de continuer.

D'autres internautes, dont le législateur hongkongais Raymond Chan, ont aussi partagé la chanson.

Inspiré par les mouvements de protestation à Hong Kong, Truc Ho, musicien américano-vietnamien et activiste, a composé “Sea of Black” et l'a dédiée à celles et ceux qui donnent leur vie pour la liberté et la démocratie. En vietnamien, #freedom s'écrit “tự do,” ce qui correspond à 自由 en chinois.

Né au Vietnam, Truc Ho a fui son pays après l'arrivée au pouvoir du régime communiste à la fin de la guerre du Vietnam. Il s'est installé aux Etats-Unis où il a fondé le réseau de télévision Saigon Broadcasting (SBTN), un media dédié à la diaspora vietnamienne basé en Californie. Ancien producteur d'émissions de variétés, Truc Ho a également mis sa musique au service de la promotion des droits de humains au Vietnam.

En 2012, il avait écrit une chanson intitulée “Un million de cœurs dans le cadre d'une campagne de sensibilisation au sort des blogueurs emprisonnés au Vietnam, dont Dieu Cay et Ta Phong Tan.

En dépit de l'annonce par la cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, du retrait de la loi d'extradition, des dizaines de milliers de personnes continuent de descendre dans la rue pour défendre d'autres revendications, comme la démission de Carrie Lam et la mise en œuvre des réformes politiques.

Le clip de “Sea of Black” est disponible ici :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site