Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un tour des grèves pour le climat en Asie du Sud-Est

Des manifestants philippins en formation Terre-Humains. Source : page Facebook de Scientia

De multiples actions ont été organisées dans toute l'Asie du Sud-Est entre le 20 et le 22 septembre 2019 dans le cadre de la grève mondiale pour le climat. Un des objectifs de la grève planétaire était de mobiliser la jeunesse et de faire pression sur les dirigeants mondiaux avant leur rencontre au Sommet des Nations unies pour le climat à New York.

Les actions protestataires en Asie du Sud-Est ont mis en avant des questions diverses, telles que l'impact de l'exploitation minière à grande échelle, les brouillards polluants et la dépendance persistante aux combustibles fossiles. Comme dans les autres parties du monde, les grèves pour le climat en Asie du Sud-Est ont attiré la participation active de la jeunesse et montré son leadership.

Voici un panorama des activités protestataires à travers l'Asie du Sud-Est :

Au Myanmar (Birmanie), les manifestants demandent la déclaration de l'urgence climatique

Plus de deux cents personnes ont défilé du nouveau marché Bogyoke à la pagode Sule, avant de se rassembler devant le parc Mahabandoola à Yangon le 21 septembre. Ils ont exhorté le gouvernement du Myanmar à déclarer l'urgence climatique, à imposer un moratoire sur les projets nuisibles à l'environnement, et à promouvoir la justice environnementale.

‘Pas d'autre refuge pour nous, sauvez notre terre !’ De jeunes écologistes se sont joints à la manifestation de Yangon. Source : page Facebook de Climate Strike (grève pour le climat) Myanmar

Les activistes philippins réclament la justice climatique

Plus de six cents jeunes écologistes ont participé le 20 septembre à Manille à une formation Terre-humains, en tenant des affiches appelant à la justice climatique. Ils ont dénoncé le nombre croissant d'assassinats extra-judiciaires visant les défenseurs de l'environnement et les militants des droits à la terre sous le gouvernement du président Rodrigo Duterte arrivé au pouvoir en 2016.

La Thaïlande doit cesser de construire des centrales à charbon

Plus de cent cinquante jeunes écologistes ont manifesté par un die-in devant le ministère thaïlandais des Ressources naturelles et de l'environnement le 20 septembre. Ils ont remis une pétition demandant au gouvernement une sortie progressive du charbon et une transition vers les énergies renouvelables. Un officiel a réceptionné la lettre et loué l'engagement de la jeunesse en faveur de l'environnement.

‘Réveillez-vous, arrêtez de tuer la planète’ Les jeunes écologistes rassemblés devant le ministère des Ressources naturelles et de l'environnement. Source : page Facebook de Climate Strike Thailand

La Malaisie pressée d'agir contre les brouillards polluants

Plus de trois cents personnes ont rejoint la manifestation organisée par Klima Action Malaysia le 21 septembre. Elles ont relié la pollution par les brouillards qui s'aggrave à la crise climatique et demandé au gouvernement d'enquêter sur les grandes entreprises responsables du financement de la déforestation en Malaisie et Indonésie.

#MAGREVEPOURLECLIMAT – Les Malaisiens défilent en solidarité avec le mouvement mondiale de grève pour le climat.

Mon cœur est comblé de voir autant de gens de toutes les couches de la société combattre pour la justice climatique mais suis-je satisfait ? Ai-je la conscience tranquille ? Non. Ça ne suffit pas. Nous voulons la justice climatique, nous voulons le changement, et nous les voulons MAINTENANT.

Faire cesser les feux de forêt en Indonésie

On rapporte que plus d'un millier de jeunes ont défilé à Jakarta le 20 septembre. Ils ont dénoncé l'incapacité du gouvernement à éteindre les feux de forêt de Sumatra et Kalimantan, cause des brouillards polluants pas seulement en Indonésie mais aussi en Malaisie et à Singapour. L'expansion des plantations et les conversions illégales de terres sont tenues pour responsables des brasiers qui font rage dans les forêts du pays.

La #GrèvePourLeClimat de Jakarta est menée par les voix puissantes de la jeunesse appelant à la lutte contre l'urgence climatique et mettant la pression sur les décideurs pour qu'ils agissent sur la question du climat.

Pas seulement parce qu'il faut écouter les voix de la jeunesse, parce que les voix de la jeunesse comptent

nous marchons ensemble avec nos pancartes et notre cœur pour éveiller les consciences. NOUS DEVONS AGIR ! LES GOUVERNANTS DOIVENT AGIR ! LES GENS AU POUVOIR DOIVENT ÉCOUTER ET AGIR !

Singapour invité à réduire les émissions de gaz à effet de serre

Singapour a vu une large participation à sa grève pour le climat du 21 septembre à Hong Lim Park. Deux mille personnes selon les estimations ont assisté à l'action appelant le gouvernement à décarboner l'économie et à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Les participants s'étaient habillés en rouge pour symboliser l'urgence climatique que nous connaissons aujourd'hui.

Le bonjour de Singapour !

Du rassemblement pour le climat de Singapour hier, des photos prises par mes amis. Les organisateurs (et Hannah la sceptique) s'attendaient à voir 500 personnes arriver : 2 000 Singapouriens ont dit merde au brouillard et sont venus. Fière aujourd'hui d'être Singapourienne

Les activistes vietnamiens bravent les risques et manifestent à Ho Chi Minh Ville

Et pour finir, au Vietnam, les écologistes militants ont organisé une manifestation pour le climat à Ho Chi Minh Ville en dépit du risque politique d'une telle action.

Pour la toute première fois, les habitants de Ho Chi Minh Ville sont descendus dans la rue pour participer à la #GrèvePourLeClimat, pour exiger l'#actionclimatique nécessitée par leur ville, qui est parmi les plus impactées, menacée qu'elle est tant par la montée du niveau des mers que par la pollution de l'air.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site