Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

CGNet Swara utilise le Bluetooth pour sourcer les contenus et partager l’actualité avec des villages indiens

Shubhranshu Choudhary, founder of CGNet Swara. Screenshot from YouTube Video by National Geographic

Shubhranshu Choudhary, fondateur de CGNet Swara. Capture d'écran de YouTube Video par National Geographic

[Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en anglais, ndlt]

Situé dans le Centre-Est de l’Inde, l’État du Chhattisgarh est celui où la pénétration d’Internet est la plus faible du pays. Cette situation rend difficile l’accès aux médias traditionnels via le Web pour ses habitants. Mais depuis 2010, un portail journalistique citoyen en ligne, tenu par Shubranshu Choudhury, contribue à résoudre le problème. Dans une région habituellement laissée de côté par les médias traditionnels, CGNet Swara permet aux populations autochtones du Chhattisgarh de partager l’actualité locale à l’aide de téléphones portables simples.

Grâce à la capacité d’innovation de CGNet Swara, les villageois du centre du Gondwâna utilisent maintenant le Bluetooth, qui ne nécessite ni Internet ni réseau mobile, pour se connecter, partager des actualités, de la musique et d’autres ressources de divertissement avec les membres de leur communauté :

Lorsque l'équipe de CGNEt Swara a appris que les villageois de cette région maoïste reculée utilisaient le Bluetooth pour partager de la musique, il y a eu un déclic : est-ce qu'ils pourraient faire de même pour partager des informations ? Ils ont alors créé l'application et recruté des journalistes citoyens pour réaliser cette vision.

Du mainstream à l'hyperlocal

Shubhranshu Choudhary a été producteur de la BBC pour l’Asie du Sud dans les années 1990 et au début des années 2000. Au cours de ses voyages dans la région, il a réalisé que la frustration engendrée par les problèmes comme la pauvreté, le manque de soins de santé, le chômage et la criminalité poussait les habitants de son État natal, le Chhattisgarh, à rejoindre la rébellion communiste des naxalites maoïstes. Des communistes radicaux d’extrême-gauche ont en effet accusé les autorités de ne pas répondre à leurs revendications, s'engageant alors dans un conflit armé avec le gouvernement de l’État. Ils ont pu persuader des villageois mécontents, qui voulaient être écoutés et pris au sérieux, de les rejoindre.

Après avoir quitté la BBC pour partir travailler dans le Chhattisgarh, Choudhary a obtenu une bourse internationale de journalisme Knight dans le but de remédier au problème de la privation d’accès aux médias dans cette région. Il a immédiatement saisi le besoin de développer des stratégies pour surmonter la lenteur de la connectivité Internet et atteindre les populations autochtones, dont la majorité est illettrée et ne parle que sa langue maternelle. C’est ainsi qu’est né CGNet Swara. Choudhary a mis au point son portail mobile d’actualités et d’information grâce au savoir-faire technique de Bill Thies, chercheur principal chez Microsoft. Le service a été lancé par Microsoft Research India en 2010.

Choudhary a formé les membres de la communauté locale à la production d’informations de presse audio à l’aide de leurs téléphones portables. Depuis, des milliers d’articles ont été produits, en particulier dans les langues locales. Les utilisateurs choisissent eux-mêmes leurs sujets, allant des problèmes locaux d’utilisation des terres à la criminalité et aux droits humains, en passant par le système sanitaire et la santé.

En huit ans d’existence, CGNet Swara, un portal vocal destiné à l’Inde rurale privée d’Internet, a enregistré plus d’un million d’appels et publié plus de 10 000 reportages.

Pour utiliser ce serveur vocal interactif [fr] (SVI), les utilisateurs peuvent composer un numéro gratuit et enregistrer leurs messages en se laissant guider par un menu qui leur indique par exemple « pour enregistrer un nouveau message, tapez 1 ». Ensuite, un groupe de journalistes professionnels accède au système à l’aide d’une interface web pour passer en revue le reportage et vérifier les informations. Une fois approuvés, les reportages sont rendus disponibles à la lecture audio par téléphone ainsi que sur le site web de CGNet Swara, à destination d’un public plus large.

Arrivée de l'appli

Une fois le système de SVI bien en place, il était temps de passer à la phase suivante du développement. En 2014, Krittika D’Silva, alors étudiant à l’université de Washington, à Seattle, a imaginé l’application interactive CGNet Swara. Le prix des smartphones Android d’entrée de gamme baissait et beaucoup de villageois pouvaient se les payer. Dans ce contexte, l’application mobile a été conçue [pdf] pour la prise en charge de forums vocaux interactifs où les utilisateurs pouvaient enregistrer leurs propres messages et écouter ceux d’autres utilisateurs. Parmi ses fonctionnalités utiles, elle offre la possibilité de télécharger des photos via Internet ainsi que la lecture hors ligne des messages, qui peuvent également être partagés par Bluetooth [fr] ou grâce à une carte SD [fr].

Capture d’écran via Youtube Video par CGNet Swara

Capture d’écran via Youtube Video par CGNet Swara

Le lancement du « Bultoo » (service par Bluetooth)

Le succès de la version vocale de la plateforme CGNet a mis le service en très grande difficulté financière, en raison des factures de téléphone mensuelles considérables encourues par le numéro gratuit.

Un matin d'hiver en 2015, Choudhary a découvert que des enfants échangeaient des fichiers audio et vidéo par Bluetooth grâce à leur téléphone mobile. Quand il leur a demandé ce qu’ils utilisaient, ils ont répondu « le Bultoo ». Ce fut une révélation.

La technologie Bluetooth constituait l’option de connectivité mobile idéale pour révolutionner le transfert local de données à l’aide du téléphone portable. Elle est abordable, peu gourmande en énergie, fonctionne à une faible distance (10 m d’ordinaire), et deux appareils peuvent être facilement associés pour transférer fichiers et données.

Avec l’aide du gouvernement du Chhattisgarh, Choudhary a piloté la radio « Bultoo » et le programme « Voicebook » en 2016. Ces projets encourageaient les utilisateurs à enregistrer des nouvelles sur leur téléphone et à se rendre auprès de journalistes citoyens formés installés dans leur région pour transférer du contenu par Bluetooth. Les envois d’appels vocaux n’étaient plus nécessaires, ce qui a permis de réduire les coûts. Les messages étaient vérifiés, puis convertis en programmes radio diffusés par Internet, puis mis en ligne sur le site web de CGNet Swara, où ils pouvaient être téléchargés gratuitement. Une fois les programmes téléchargés et disponibles en tant que fichiers audio, un fournisseur de médias communautaires (FMC) les collecte, puis se rend de porte à porte pour livrer les contenus radio par « Bultoo » sur le téléphone de chaque client.

Une interface améliorée a été lancée par la suite, permettant un partage facile des enregistrements via l’application à l’aide du Bluetooth. CGNet Swara a également proposé un mécanisme incitatif à destination des fournisseurs de médias communautaires. Celui-ci leur permet d’être récompensés pour leurs efforts en leur donnant droit à un versement de cinq roupies indiennes (6 centimes d’euros) pour chaque récit partagé par Bluetooth via l’application. Cet argent peut être échangé plus tard.

Le partage Bluetooth, l’avenir d’Internet dans les zones blanches ?

En 2019, malgré une pénétration de l’Internet mobile de 31 % seulement, l’Inde a connu son plus grand nombre de coupures d’Internet, avec plus de cent cas signalés et suivis. Les applis et les canaux de communication alternatifs, basés sur la WiFi et le Bluetooth sont de plus en plus utilisés par les militants et les autres communautés qui veulent faire entendre leur voix. Ainsi, le succès de CGNet Swara dans l’usage du Bluetooth pour le partage de contenu pourrait être reproduit à grande échelle.

Mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. L’application pour Android n’est pas encore disponible sur le Google Play Store et il n’existe pas encore de version iOS. Celle-ci doit être téléchargée sur le site web de CGNet Swara. L’ONG mène actuellement des recherches pour déterminer si cette augmentation de la connectivité peut contribuer à créer un modèle économique pérenne.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site