Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie-Géorgie : Réactions des blogueurs à l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud

Aujourd'hui [mardi 26 août 2008], la Russie a reconnu formellement l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud [en anglais] . Ci-après, quelques-unes parmi les premières réactions du secteur cyrillique de LiveJournal.
sholademi (Samson Sholademi) écrit (en russe) sur la plateforme de blogs LiveJournal :
[…] Maintenant commence le plus intéressant… P.S. On a franchi le Rubicon, en quelque sorte. Néanmoins, dans les deux dernières semaines, depuis le début de la guerre en Géorgie, c'est la première fois depuis plusieurs années que tout ce que fait la Russie ne me rend pas furieux et critique (malgré mon «amour» pour Poutine et Cie). Bien au contraire : tout a été fait correctement. Vive l'isolement ! Hum… Et que pensez-vous de la reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud ?
Quelques commentaires :
lyks :
Isolement – c'est une bonne question. Bientôt nous voyagerons à l'intérieur de frontières clairement définies, n'est-ce pas ? Adieu, l'Inde, au-revoir, l'Amérique […] ?
***
schtv_girl :
Je pense que nous pouvons enfin être fiers de notre pays ! Même si tout cela est contestable, même si on nous accuse de de pratiquer deux poids, deux mesures, nous sommes devenus forts ! La Russie est de retour ! Joignez-vous à l'action […] ! 
***
zenya_zenya :
…..Je m'en fiche….. Complètement…..
***
kirill_praha :
Je pense que ceux qui vivent en Russie et veulent voyager à travers le monde, devraient envisager de déménager. Ou d'obtenir une double nationalité, ce qui est difficile.
***
sethnag :
Super. A présent un large fleuve d'argent des contribuables russes va couler vers ces nouvelles «républiques-soeurs», et merde ! vers les [Caucasiens] puants.
vaxo (Vakhtang Kipiani), qui est géorgien-ukrainien,  écrit (en ukrainien) sur LiveJournal:
[…] Medvedev, tu es un imbécile. Pas un seul pays normal ne soutiendra la Russie. Maintenant, nous allons voir à quoi ressemble une confrontation directe avec le monde.
Quelques commentaires :
yangel :
un tel scénario était à prévoir
***
viebelle :
J'ai comme l'impression que dans les dernières semaines ils s'en fichaient et faisaient ce qu'ils avaient envie. Quant à Medvedev, je ne pense pas qu'il y jouait le rôle principal.
vaxo :
C'est vrai, mais c'est lui qui a signé l'ordre. Et juridiquement, c'est lui qui en est responsable.
[…] 
yangel :
[…] A un moment, la Turquie a reconnu unilatéralement l'indépendance du Nord de Chypre – vous croyez que la Turquie a passé toutes ces années dans l'isolement international ?
***
deniko76 :
Avec tout son pétrole, la Russie peut se permettre l'auto-isolement. Mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi les Russes préfèreraient l'isolement et être entourés par un «cercle de haine», à une relation amicale normale avec le voisinage.
***
steel_archer ;
Leurs oligarques gardent leur argent dans les banques suisses, et leurs villas sont à Londres. Nous verrons quel genre d'isolement ce sera )))
***
a_kulik :
Il n'y aura aucune confrontation avec le monde. S'il n'y avait pas eu le Kosovo, il y aurait eu confrontation. Mais après le Kosovo, tout se passera bien pour la Russie. L'Amérique a échangé l'Ossétie du Sud contre le Kosovo.
***
ledilid :
Et ces gens ne permettent pas aux autres de reconnaître le Kosovo…[…]
***
agrp_xtb :
Une confrontation directe avec qui ? Avec la petite mais fière Estonie ? Vous croyez encore qu'il y a «confrontation» entre les Etats-Unis et la Fédération de Russie ? […]
djdrive (Misha Tavkhelidze), un Géorgien, écrit (en russe) :
On dirait que Poutinodvedev a complètement perdu la tête. Dans quoi entraînent-ils leur pays ?
1. la guerre
2. le gouffre économique
3. la désintégration
Tous les Russes qui le pouvez, fuyez ce pays, tant que le rideau est encore levé ! Plus tard, il sera impossible d'obtenir un visa (de sortie).
Un des commentaires :
dimanklg :
Je vous en prie. Nous avons l'habitude.
som, un utilisateur russo-géorgien de LiveJournal,  écrit (en russe) :
«Russie, tu es devenue folle» (c)
Je me rappelle notre réponse à la question du professeur de défense civile : “Que faut-il faire si vous voyez le champignon nucléaire à l'horizon ?” – Se mettre un drap blanc sur la tête et ramper vers le cimetière.
On dirait que ces imbéciles croient possible de gagner la 3e guerre mondiale.
Pendant la crise de Cuba, Kennedy et Khrouchtchev ont eu assez de bon sens pour s'arrêter 20 minutes avant la catastrophe. Est-ce que ceux-là en auront aussi ? Je n'ai pas vraiment envie de vérifier.
Quelques commentaires :
psa_98 :
Votre joli pays (et en particulier deux de ses régions [l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud], dont la population est plus petite que Butovo [un des districts de Moscou] ne valent pas vraiment un champignon nucléaire. Je pense que la Fédération de Russie a tort dans ce conflit, mais Saakashvili (et ses tuteurs du Département d'Etat) sont tout autant à blâmer – ils ont perdu la partie, eux aussi.
***
piligrim :
[…] Vous croyez vraiment que la Géorgie est une raison suffisante pour que les Etats-Unis et l'OTAN lancent la 3e guerre mondiale ?
Luarvique :
Eh bien, le Prince Ferdinand et la Serbie étaient aussi une bonne raison…
a_gru :
Et vous êtes sûr que les Américains et l'OTAN sont les seuls à pouvoir lancer une guerre ? Est-ce qu'il n'y a vraiment personne d'autre qu'eux ici ?
***
pindle :
[…] Je pense que l'Europe nous remerciera – discrètement bien entendu. Nous avons réglé la situation, créé un nouveau statu quo stable et à long terme, qui convient beaucoup mieux à l'Europe que le précédent.
[…]
physik_alfa écrit (en russe) dans la communauté ru_politics sur LiveJournal:
Personnellement, je plains les Abkhazes. En fait ils ont été mis sur le même plan que les voleurs d'Ossétie du Sud. Ils auraient pu prospérer avec le tourisme… Lentement, peut-être, mais par eux-même et sans verser de sang. Et maintenant les [gangsters] du Kremlin vont tout s'approprier là-bas.
Quelques commentaires :
vyacha :
Les Abkhazes ne sont pas si naïfs quand il s'agit d'investissements étrangers. D'après leur législation, une société étrangère (y compris russe) ne peut pas participer chez eux de façon indépendante à la construction par exemple, elle ne peut même pas ouvrir une agence […] là-bas. Ce qui est possible, cependant, ce sont des investissements à 50%  avec [une entreprise individuelle ou une société] abkhaze […]. Je ne crois pas que quoi que ce soit va beaucoup changer maintenant. Ils savent comment veiller à leur argent.
***
afx237_v7 :
J'ai été en Abkhazie il y a quelques années et j'ai appris plein de choses intéressantes. Il s'avère que beaucoup de trucs touristiques […] ont déjà été achetés (loués pour 50 ans, puisque la constitution abkhaze n'autorise pas la vente de terrains aux étrangers) par des types de Moscou.
 dmitrivrubel a publié un graphique illustrant ce qui est arrivé aux actions russes (en anglais) après le communiqué de Dmitri Medvedev sur l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud mardi 27 août à 15 h (heure de Moscou) :
onkel_hans a commenté  (en russe) :
Dans les pays où c'est l'économie qui dirige, ce genre de choses conduit à la chute du gouvernement.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site