Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Au Pérou, des pélicans affamés sauvés par une ONG

Pelícanos blancos. Foto en Flickr del usuario  jacinta lluch valero (CC BY-SA 2.0).

Des pélicans blancs. Photo publiée sur Flickr par l'utilisatrice jacinta lluch valero (CC BY-SA 2.0).

Au nord de la province péruvienne de Trujillo, dans l'estuaire du fleuve Moche, des membres de l'ONG Corazones Bondadosos (Cœurs généreux) ont nourri plus de 400 pélicans avec du poisson frais pour leur éviter de mourir de faim.

Le collectif Corazones Bondadosos (Cœurs généreux) nourrissent les pélicans à Trujillo. Un noble geste. Ils demandent aux autorités de leur prêter main forte.

Les pélicans morts sont un danger pour la santé publique.

Fin août, près de 120 cadavres de pélicans ont été enterrés à six pieds sous terre dans le sable de la plage de Las Delicias, située dans cette même zone, et recouverts de chaux pour éviter la propagation d'éventuelles maladies.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site