Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Égypte : Des personnalités peu diplomates

Le blog Bikya Masr a signalé [le 22 novembre] deux histoires qui se sont produites à quelques jours d'intervalle en Égypte sur les bourdes et le manque de tact de célébrités.

L'égyptologue en chef d'Égypte, le Pr Zahi Hawass, a traité la pop star américaine Beyoncé de “personne stupide” [en anglais] pendant sa brève visite des pyramides de Gizeh :

A propos de la visite guidée par le Professeur Hawass, celui-ci a dit “Je lui ai montré le sphinx et je lui ai donné un livre sur le roi Toutânkhamon,”. Puis sa colère et sa frustration sont passées au premier plan.

Ensuite il a arrêté d'avoir du tact et a dit, en colère, ‘C'est une personne stupide et elle ne comprend rien et elle ne veut rien comprendre’,” rapporte Summer al-Gamal dans le journal Al Shourouk.

Le Professeur Hawass est connu pour ses accès de colère. Un certain nombre d'étrangers ont confié à Bikya Masr qu'il avait insulté en arabe d'autres personnes durant des banquets et réunions, croyant que les personnes non-égyptiennes ne le comprendraient pas. Beyoncé, évidemment, n'a pas compris ses piques, ajoute Summer al-Gamal.

S'exprimant en tant qu'invitée d'honneur du Festival international du film du Caire [en anglais], Salma Hayek a décrit comment elle a été harcelé par les hommes dans la rue en Égypte [en anglais] quand elle avait 17 ans :

Salma Hayek a dit qu'elle a fait une visite touristique du Caire et visité les pyramides depuis son arrivée au début du mois, et a exprimé son bonheur de visiter l'Égypte pour la deuxième fois dans sa vie. Elle pense que le pays est très sûr,elle a dit qu'elle pourrait se promener avec sa fille dans les rues du Caire sans avoir peur. Dans son pays natal, le Mexique, où les enlèvements sont communs, ce serait inouï, a dit en public la vedette des films Frida, From Dust till Dawn et Fools Rush.

Mais elle a aussi évoqué sa première visite au Caire, il y a 26 ans, quand elle avait 17 ans [et le harcèlement dont elle avait été victime]. Cela a suscité des applaudissements dans le public, parce qu'elle avait révélé son âge.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site