Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Global Lives : Retour sur le projet de filmer le quotidien des habitants de la planète

Global Lives Project

Logo du Projet Global Lives

Il y a deux ans [tous les liens sont en anglais], Global Voices s'était intéressé à un projet qui en était à ses prémices : Global Lives ambitionnait de filmer un jour la vie de 10 personnes du monde entier. Nous retournons aujourd'hui voir où en est le projet.

En février dernier à San Francisco s'est déroulé la soirée inaugurale de Global Lives. Une installation vidéo projetait simultanément les films, d'une durée de 24h, sur chacun des 10 participants. A cette occasion, le public pouvait se déplacer de salle en salle ou regarder tous les écrans d'un seul coup d'œil. Voici la vidéo de la soirée :

Sur le site du projet, on trouvera des extraits des films sur chacun des participants, et leurs biographies. Prenons par exemple Dadah, à la fois ouvrière agricole et mère de trois enfants, habitant le village de Sarimukti en Indonésie : sur la page de son profil, vous trouverez des renseignements sur son parcours, sa famille, une biographie de l'équipe de tournage et vous pourrez aussi regarder un court extrait vidéo de son quotidien, sous-titré dans de nombreuses langues.

Vous pourrez aussi en apprendre plus sur Zhanna Dosmailova du village de Vannovka, au Kazakhstan. Cette enfant de 5 ans vit dans l'orphelinat que ses parents dirigent. En plus de sa biographie et du court extrait vidéo, on y trouve aussi un diaporama des photos prises durant les entretiens avec la famille et durant le tournage.

On trouvera sur le site les biographies et les extraits vidéos des 8 autres participants, aux origines géographiques et aux parcours très différents : aux côtés de Zhanna et Dadah, on trouve Israel Feliciano du Brésil, Dusan Lazic de Serbie, James Bullock des États-Unis, Muttu Kumar d'Inde, Kai Liu de Chine, Rumi Nagashima du Japon, Edith Kaphuka du Malawi et Jamila Jad du Liban. Vous pouvez cliquer sur leurs portraits sur la carte Global Lives, ou encore regarder une courte présentation de chacun en vidéo.

Comment s'est déroulé le tournage ? Un film réalisé par l'équipe brésilienne de Global Lives nous montre les étapes, expliquant l'importance de tous les détails qu'une personne qui ne connaît rien aux tournages en vidéo pourrait ignorer : comme trouver un guide local, le planning des séquences à tourner, la mise en place des lumières pour les tournages de nuit ou en intérieur ou encore les documents relatifs au droit à l'image de chacune des personnes apparaissant sur les vidéos.

Vous pouvez suivre le projet Global Lives sur Twitter  grâce au compte @globallives, vous abonner à leur chaîne YouTube ou les joindre sur Facebook. Cependant, si vous avez la chance d'être à Londres le 22 juillet prochain, vous aurez l'occasion de découvrir le projet en personne, lors d'une soirée-projection des vidéos accompagnée d'une conférence sur le projet Global Lives.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site