Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

France : Les nouvelles technologies et la gestion des crises

Durant une crise, comment le web 2.0 permet-il d'organiser une mobilisation  internationale et de proposer  des services concrets utiles à la collectivité ? De nombreuses communautés d'internautes bénévoles et d'outils en logiciel libre  existent désormais,  ils associent le web et la téléphonie mobile pour rassembler et diffuser des informations envoyées directement par les citoyens. Cette démarche est connue sous le nom de crowdsourcing. Le crowdsourcing est de plus en plus utilisé durant les urgences humanitaires et les conflits, depuis le cas désormais fondateur d'une carte en ligne collaborative (première fonction de la plateforme  Ushahidi) créée durant les  troubles  post-electoraux au Kenya en 2008 [en français]. Depuis, le crowdsourcing d'informations a prouvé son utilité durant les désastres naturels, comme à Haïti, au Chili, et durant les inondations au Pakistan en 2010 (sur l'outil en ligne Crowdmap, l'une des déclinaisons de l'outil Ushahidi) ou encore lors de catastrophes technologiques, comme lors du récent accident nucléaire de  Fukushima. Pour informer sur ces sujets, et pour présenter les différents projets en cours, le collectif Crisis Camp Paris ( plus d'informations ici ) organise les 27 et 28 mai à Paris un événement qui à travers tables rondes, rencontres et études de cas fera le point sur l'état de l'art de la technologie 2.0 pour la gestion des crises, en partenariat avec   Crisis Commons (la communauté mondiale des Crisis Camps),  l'UNESCO, Ushahidi, Global Voices en français et d'autres partenaires. L'Italie sera présente, avec le projet  Open Foreste , une  carte Crowdmap dédiée à la prévention des incendie de forêts dans la péninsule italienne. Pour en savoir plus sur ce projet particulier, lire cet article [en italien].

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site