Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Géorgie : Opération de protestation en ligne contre la page Facebook du président russe

Alors que les troupes russes restent stationnées dans les régions séparatistes géorgiennes d'Abkhazie et Ossétie du Sud, un groupe d'usagers de Forum.ge [en géorgien] a proposé de marquer la Journée du Défenseur de la patrie, le 23 février [en anglais], en postant des commentaires anti-occupation sur la page Facebook du Président russe Dmitri Medvedev [en russe].

Cyxymu [en russe], un blogueur géorgien qui a été la cible d'attaques sur Facebook, Google Blogger, LiveJournal et Twitter, l'éjectant de ce dernier pendant deux heures le 7 août 2009, a publié une photo sur Facebook pour signaler la campagne à de nombreux Géorgiens.

Plus de 200 usagers du réseau social se sont alors mis à poster des commentaires et continuent à le faire.

Дмитрий Анатольевич, я требую вывода российских оккупационных войск из Грузии!

Dmitri Anatolievitch, j'exige le retrait des troupes d'occupation russes de Géorgie !

Une heure plus tard, les commentaires commencèrent à disparaître de la page, rapportait Cyxymu [en russe]. Les Géorgiens n'ont pas cessé pour autant d'en ajouter et de faire des captures d'écran de la page Facebook de Medvedev.

25 février nouvel anniversaire de l'occupation soviétique de la Géorgie
Tous ensemble, indépendamment des affiliations à des opinions politiques, nationalités ou confessions religieuses, nous élevons une protestation et exigeons le retrait des troupes d'occupation russes de Géorgie sur la page facebook du président Medvedev !

Les usagers de Facebook ont trouvé par la suite que la page n'était plus accessible en Géorgie, certains prétendant qu'elle avait été bloquée. Puis, redevenue accessible, de nombreux commentaires d'internautes géorgiens avaient été effacés.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site