Ces articles ont été publiés sur Advox,, un projet de Global Voices dédié à la défense de la liberté d'expression en ligne. · Tous les billets

RSS

Billets sur Advox de août, 2010

Les petits secrets de la censure tunisienne

  19/08/2010

La cen­sure impo­sée illé­ga­le­ment à des cen­taines de blogs et de sites tuni­siens et étran­gers en Tunisie a été levée tem­po­rai­re­ment à la mi-journée du lundi 16 août 2010. Une occasion d'examiner l'extrême sophistication technique de la censure d'Internet en Tunisie. Cet article a été publié en premier lieu sur le site Read Write Web France.

Facebook répond aux activistes

  14/08/2010

J’écris sur les déboires du réseau social Facebook depuis près de quatre mois. Alors, vous imaginez bien quelle a été ma surprise hier lorsque j’ai reçu un e-mail d’un membre du staff de Facebook en réponse à mes articles. A défaut de pouvoir divulguer le nom de ce dernier, sans sa permission, ou de pouvoir publier ce mail dans sa totalité, je vais plutôt me contenter de publier ici quelques extraits, des plus intéressants, accompagnés de mes notes personnelles.

Chine : Campagne contre les “trois obscénités”

  11/08/2010

Pékin a récemment lancé une nouvelle campagne anti-obscénités pour assainir le contenu d’internet. Le 3 août, le journal China Daily et people.com.cn ont conjointement organisé un séminaire pour « boycotter la banalité, les clichés et la dégradation de la culture, améliorer la qualité culturelle des nouveaux médias », pour poser...

Iran : blocage des sites Wikipedia et Balatarin

  06/08/2010

D'après des informations publiées en anglais et en farsi le 25 juillet, le site web de l'encyclopédie Wikipedia aurait été bloqué en Iran et n'était plus accessible. Les utilisateurs qui essayaient d'accéder au site recevaient le message suivant : “En application de la loi sur les mauvaises actions (crimes) virtuelles, l'accès à ce site n'est pas permis."

Moyen-Orient : le filtrage d’Internet par le moteur de recherche Bing de Microsoft

Une étude menée, en début de cette année sur la censure d’Internet dans les pays arabes, a révélé que celle-ci se faisait par le truchement du moteur de recherche Bing de la firme Microsoft, et ciblait les termes à connotation sexuelle. Ledit moteur de recherche, Bing est disponible en 41 langues et est doté d’un système de filtrage, offrant la possibilité d’inscrire à l’avance les mots à censurer, selon les choix de chacun des pays où il est disponible.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site