Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Monde : Réflexions sur l'harmonie interreligieuse et la paix dans le monde

Après l'attentat à la bombe du jour de l'an en Egypte qui a tué 21 personnes à l'extérieur d'une église chrétienne, le pays a connu un élan de solidarité et de soutien inter-religieux. Des milliers de musulmans ont tout fait pour éviter une autre attaque à la bombe lors la messe du Noël copte quelques jours plus tard, et se sont portés volontaire pour former un barrage humain pour dissuader les éventuels plastiqueurs. Ibn Abdel Aziz se trouvait parmi les volontaires. Ayant un besoin urgent de s'exprimer, le blogueur égyptien a écrit une lettre ouverte à ses amis, collègues et voisins chrétiens.

اعاهد الله اليوم وانا علي مشارف ان ارزق باول طفل لي في حياتي ان اقوم بما يمكن ان التزم به … ان اعلمه كل ما اعرف وان يكون افضل مني ومن امه ومن اجداده وجداته علي كل مستوى ممكن ، وان هذا هو الذي استطيع ان افعله واسأل الله ان اموت وقد تركت خلفي ذرية تعرف الله كما اراد الله وتامر بالعدل وتطبقه علي نفسها اولا وتكره الظلم وتنقد الذات وتصلح النفس وتبني الارض وتحارب الكراهية والوصم والتمييز وسائر ادواء البشر ما استطعت .

وكفرد من الاغلبية العددية ..اعرف مسئوليتي جيدا تجاه الاخرين من اقليات عددية بسبب الدين او المذهب او العرق ..وليت كل المسلمين يعرفون هذا

في النهاية

كلماتي عاجزة عن وصف ما اشعر به

هذه خواطري المبعثرة

وهذا بوح نفسي المثقلة

وهذا انا ..كما أنا

اسمحوا لي ان اقف في صفوفكم وان اخذ العزاء معكم .

وأن يقال لي : ربنا يعزيك

Je jure au nom de Dieu, et je vais bientôt être père pour la première fois, que j'accomplirai mon devoir, à savoir enseigner à mon bébé ce que je connais pour qu'il soit meilleur que moi, que sa mère, que ses grands-parents de toutes les façons possibles, c'est ce que je peux faire. Je prie pour qu'après ma mort, ma famille connaisse Dieu comme Dieu souhaite être connu. Une famille qui demande justice en commençant par l'appliquer elle-même. Une famille qui déteste l'injustice, fait son auto-critique, combat la haine, la salissure, la discrimination et les autres maladies humaines autant que possible. Et en tant que membre de la majorité [ndt : musulmane], je connais bien ma responsabilité envers les autres religions, les minorités confessionnelles et ethniques. Je souhaite que tous les musulmans connaissent leurs responsabilités.

Finalement

Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens

C'est une réflexion au hasard

C'est mon fardeau qui parle

C'est le “vrai” moi

Et s'il vous plait, laisser-moi  me tenir à vos côtés et accepter les condoléances avec vous

Et ainsi soit-il : que Dieu vous présente ses condoléances.

Les histoires sur la tolérance entre personnes de différentes religions comme l'histoire ci-dessus font rarement la une des journaux. Les forces de l'intolérance religieuse sont plus souvent relatées par les médias, et dans les moments difficiles comme celui-ci, il est difficile d'entendre les voix prônant les valeurs du respect et de la compréhension mutuelle. Les Nations Unies ont décidé que chaque année, la première semaine de février sera la semaine mondiale de l'harmonie inter-religieuse, entre tous les religions, fois et croyances. A partir de 2011, tous les États du monde devront :

Soutenir volontairement la communication du message sur l'harmonie inter-religieuse et  la bienveillance dans les églises, mosquées, synagogues, temples et autres endroits de recueillement du monde entier pendant cette semaine, sur la base de l'amour de Dieu et de l'amour de son prochain, ou sur la base de l'amour du bien et l'amour de son prochain, en fonction leurs propres traditions religieuses et convictions.

Photo sur flickr de choconancy. CC BY-NC-SA 2.0

Pourquoi les dialogues inter-religieux, à savoir la coopération entre les religions de même que la coopération entre la religion et la science, et l'harmonie inter-religieuse, c'est-à-dire l'absence de haine entre personnes de croyances différentes, sont-ils si importants ? Parce que toute le monde veut vivre dans la paix.

A Mexico, Marvin Lance Wiser partage son expérience et explique pourquoi le dialogue inter-religieux est un composant essentiel de la stabilité civile et internationale.

Les traditions religieuses ne devraient pas être séparées d'une personne lorsqu'elle entre dans l'arène civile, nous devons arrêter de promouvoir le monopole des vérités, l'hégémonie de Dieu, et l'assimilation des personnes dans notre périphérie. L'objectif du dialogue inter-religieux n'est pas de faire du prosélytisme d'une religion ou d'une culture différentes, ou de créer un mélange de syncrétisme où toutes les religions sont colligées en une seule religion. Les religions ne sont pas toutes pareilles, il existe d'innombrables différences, cependant dans la différence se trouve la dignité, tel est le principe central du mouvement inter-religieux. Le dialogue inter-religieux est un exercice sur la connaissance des personnes complètement différentes de moi et de ma communauté, ainsi qu'un apprentissage de la cohabitation avec ces personnes qui ont des croyances, des coutumes et une vision du monde différentes des miennes. Il permet également de renforcer ma propre identité religieuse.

S'il est impossible de nier l'existence de différences théologiques entre tant de religions, le défi des personnes croyantes vivant dans des sociétés diversifiées et plurielles est de reconnaitre ces différences sans perdre respect et amitié les uns pour les autres, et de dépasser les frontières pour travailler ensemble sur des objectifs communs comme la compassion, la justice et la paix. Le pacificateur inter-religieux TC Davis réalise qu'en fait la foi ne réfère pas uniquement à la religion.

Un jour à 2h30 du matin, je me suis réveillé et je n'arrivais pas à me rendormir. Qu'est-ce cette chose que l'on appelle foi, me suis-je demandé, qui anime les personnes de nombreuses traditions religieuses, mais également, certaines personnes qui ne sont pas croyantes ? Telle est ma théorie :

La foi est une énergie optimiste qui incite les gens à améliorer le monde. Mais le calcul minutieux d'un gain favorable n'est pas à l'origine de cette énergie positive mais plutôt l'ultime conviction que l'amour est plus fort que la haine, et que l'on peut réaliser beaucoup de choses, en fait, beaucoup plus que l'on peut imaginer, si on passe sa vie à aimer.

Voici une définition de la foi, je pense, qui va déplacer les frontières et permettra de comprendre la définition du terme “interfoi”, au lieu de le considérer comme un synonyme de “inter-religieux”.

Photo by flickr user choconancy. CC BY-NC-SA 2.0

Religion : ce terme prône la compassion et l'amour. Et en même temps, certaines interprétations de concepts religieux sont utilisés pour légitimer la violence et la guerre. Chacune des centaines de traditions religieuses prêche la fraternité et la paix. Pourtant , de nombreux conflits et de nombreuses guerres dans l'Histoire, sont connectées à un certain niveau à la religion. Toutes les religions pensent détenir la vérité et connaitre le chemin de la libération, mais le blogueur portugais explique que le problème vient de l'interprétation humaine des images saintes. En prenant la Bible en exemple il affirme [en portugais] :

Interpretam a Bíblia crentes e não crentes, investigadores profissionais e outros estudiosos. Quem estuda, forçosamente interpreta, à luz dos seus conhecimentos. Quem tem mais conhecimentos e os sabe relacionar, interpretará necessariamente melhor. Quem só estuda Bíblia e não colige com outras fontes de Conhecimento, forçosamente fica com menos pontos de referência e tem uma visão mais simplificada. O que é lamentável é que ainda haja guerras por causa da Bíblia, agora que o tempo das Cruzadas vai longe. Afinal, a mensagem central da Bíblia é o amor e a tolerância.

Les croyants et les non-croyants, les chercheurs professionnels et autres chercheurs interprètent la Bible. Ceux qui l'étudient l'interprètent évidemment en fonction de leurs connaissances. Ceux qui ont plus de connaissances et savent faire le lien entre les connaissances, donneront une meilleure interprétation. Ceux qui étudient seulement la Bible sans étudier d'autres sources d'informations, auront par conséquent moins de points de repère et une connaissance plus simpliste. Ce qui est vraiment dommage est que il existe toujours des conflits à cause de la Bible, alors que le temps des croisades est révolu. Malgré tout, le message principal de la Bible est l'amour et la tolérance.

Au-delà des interprétations, une chose est sûre: la foi de peut pas être prescrite, encore moins imposée, elle doit venir de l'intérieur. Malgré les différences, l'historien malaisien Abu Saif pense qu'il est possible de cohabiter de façon pacifique, tant que tout le monde comprend qu'il n'est pas nécessaire de prouver quelle est la meilleure religion, l'objectif d'une religion étant pour une personne de trouver quelque chose qui lui soit bénéfique dans cette vie temporaire.

Personnellement, j'ai étudié Mohammed et sa religion pour moi-même, pour déterminer mon propre but dans la vie. Pourquoi Dieu m'a-t-il créé? Pourquoi suis-je là ? Où vais-je aller après ce passage dans ce monde ? La meilleure façon de trouver mes réponses a été par l'apprentissage de Mohammed. J'ai étudié pour répondre à mes propres questions et non pas pour questionner les autres!

Donc, si la personne [qui a envoyé l'e-mail qui a inspiré ce billet] pense que l'idée du christianisme l'a aidé à trouver la vérité éternelle, laissons-le avec le christianisme. L'Islam a ses forces et le christianisme devrait être content avec ce qu'il a.

[..]

J'ai trouvé la paix et j'ai connu la sérénité en aimant et en croyant à la fois en Jésus et en Mohammed et je ne peux pas aider quelqu'un qui trouve la paix en haïssant un de ces grands hommes.

Dieu a la réponse.

En parlant de Dieu, étant donné que les religions vénèrent la même puissance qui a créé l'univers, ils adorent la même entité sous de nombreux noms sacrés et saints. L'écrivain américains Trinda Latherow en liste quelques-uns, Dieu, Seigneur, Jésus, Père du paradis, Allah, Lord Brahma Yod-Heh-Vav-Heh, Elohim, El Shaddai, et explique :

Photo sur flickr de choconancy. CC BY-NC-SA 2.0

Avec tant d'explications sur notre existence et sur la place de Dieu dans notre vie, ce n'est pas étonnant qu'il existe autant de noms pour Dieu. Même lors de mes voyages limités et parmi mes connaissances jusqu'à maintenant, j'ai découvert non seulement les nombreuses théories et croyances sur Dieu, mais aussi les nombreux noms que l'Homme utilise pour appeler Dieu. Parmi ces noms se trouvent des noms sacrés et saints comme Dieu le créateur, le Seul parmi tous, la Source de tout, la Conscience collective, le Plus haut des hauts, l'Esprit divin, l'Esprit saint, le Christ universel, le Tout, l'Univers, le  Je suis, et mon favori, et celui que Kiane Kramarik décrit comme son Père qui est au paradis est tout simplement Amour. Expliquer à une personne de 13 ans que tout le monde appelle et décrit Dieu de façon différente et que c'est ce qui très souvent nous sépare. Pourtant, nous comprenons que Dieu est amour, nous savons ce qu'est l'amour, alors peut-être nos différences traceront le chemin vers la vérité universelle que nous sommes en effet tous Un. Ce qui se trouve à l'intérieur de vous et à l'intérieur de moi fait partie de la création elle-même, quelque soit le nom que nous utilisons.

Changez, changez l'univers

Oubliez la politique de la religion, la solution pour la paix dans le monde pourrait être simple et à notre porté. Au Brésil, Cirilo Moraes nous rappelle [pt] que le dialogue, le respect, la tolérance et la compréhension parmi les gens commence parmi nous dans notre vie quotidienne que chacun de nous peut-être instrument de la paix.

E assim é: mude interiormente e tudo ao redor mudará também. É a antiga noção de que o semelhante atrai o semelhante. Não tem segredo nenhum. Uma ação leva a uma reação; uma causa, a uma conseqüência. Violência gera violência, e dissemina ódio e ressentimentos; paz gera paz; amor gera amor. A questão é o que você escolhe disseminar. […]

Você está sendo tolerante e paciente com seus irmãos, pais, amigos, colegas de trabalho, seus conhecidos e inclusive com os que não conhece? Busca apaziguar os conflitos ou ajuda a inflamá-los? Você respeita as diferenças que os outros têm em relação a você ou quer impor as suas verdades e conceitos pré-concebidos a qualquer custo? São perguntas simples que você deve fazer a si mesmo, e não aos outros. Se cada um mudar a si, o mundo inteiro será diferente. Não adianta pedir paz aos outros, mas não agir de acordo com ela em todos os momentos de sua vida.

Ademais, lembre-se sempre: a paz do mundo começa em ti, em mim, em nós…

Ça se passe comme ça : changez à l'intérieur et toutes les choses autour de vous changeront. C'est l'ancienne théorie selon laquelle qui se ressemble s'assemble. Il n'y a pas de secrets. Une action entraine une réaction ; une cause entraine une conséquence. La violence engendre la violence, répand la haine et le ressentiment ; la paix entraine la paix, l'amour engendre l'amour. Pour résumer, vous choisissez de disséminer.

Êtes-vous tolérants et patients envers vos frères et sœurs, vos parents, amis, collègues de travail, connaissances et même ceux que vous ne connaissez pas? Essayez-vous de calmer les conflits ou de les enflammer ? Respectez-vous les différences des autres personnes ou voulez-vous imposer vos idées et préconceptions sur elles à n'importe quel prix ? Ce sont des questions simple que vous devez vous poser, pas d'autres. Si chacun d'entre nous change à l'intérieur, le monde sera différent. Il est inutile de demander la paix aux autres si vous ne l'appliquez pas tout le temps dans votre vie.

N'oubliez pas :  : la paix dans le monde commence en vous, en moi, en nous…

Photo sur flickr de choconancy. CC BY-NC-SA 2.0

Allez voir l'abum photo Seeds of Compassion , de l'utilisatrice de flickr Choconancy1 dont les photos ont illustré ce billet.

Mohamed ElGohary a contribué à l'écriture de ce billet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site