Ces articles sont publiés sur Rising Voices, un projet de Global Voices qui aide à créer et développer des médias citoyens dans des lieux où les gens n'y ont normalement pas accès.

RSS

Billets sur Rising Voices de mai, 2019

« Si les grandes entreprises technologiques ne comptent pas résoudre le problème, c'est nous qui le ferons. »

Mon grand-père de 92 ans, comme tout Nigérian de sa génération, sait lire et écrire en Yorùbá. Mais leur manque de connaissances en anglais les exclut du monde...

La lettre d'information RV : Amplifier les voix des militants amérindiens sur Twitter

La lettre d'information de Rising Voices détaille des opportunités concernant l'inclusion numérique, l'accès aux outils numériques et leur adoption, et divers modes de participation de communautés à l'Internet.

“La langue est aussi une forme de résistance”, un discours en maya devant les députés mexicains

"Il ne nous reste que la parole, malléable et puissante, pour continuer à avancer. Qui se transforme, qui évolue vers de nouvelles façons de témoigner de notre univers."

@NativeLangsTech : Roy Boney ramène le cherokee au premier plan, du 16 au 22 mai 2019

Roy Boney partage sur @NativeLangsTech le travail de la Nation cherokee pour revitaliser sa langue.

La campagne @NativeLangsTech amplifie la diversité des voix amérindiennes

Célébrez la diversité linguistique avec Rising Voices en suivant une campagne sur Twitter qui amplifiera les voix de militants pour les langues autochtones des États-Unis et du Canada.

@DigiAfricanLang : Mama A. Nii Owo et l'enseignement bilingue en Afrique, du 1er au 7 mai 2019

Mama A. Nii Owo est aux commandes du compte Twitter @DigiAfricanLang dans une nouvelle campagne centrée sur la diversité linguistique africaine.

@ActLenguas : Netzahualcóyotl López diffuse le mixtèque sur Internet, du 29 avril au 5 mai

Cette semaine, Netzahualcóyotl López aborde sur le compte Twitter @ActLenguas les initiatives pour augmenter la présence du mixtèque, l'une des langues du Mexique, sur Internet.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site