Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Blogs arabes: Réflexions sur le massacre de Virginia Tech

Pour l’étudiant algérien Nouri [En], qui étudie aux Etats Unis, le massacre de Virginia Tech est beaucoup trop proche pour ne pas se sentir très concerné. Il a mis en ligne la photo ci-dessus, parue dans le Washington Post, où figure l’une de ses connaissances, qui fréquente Virginia Tech.

“ Le garçon très brun à droite, juste au-dessus et entre les deux filles en foulards, s’appelle Khaled, et est aussi Algérien. Alors que 30 personnes ont été assassinées (y compris deux arabes-américains) c’est un soulagement de voir qu’il n’est pas blessé, et que le bain de sang est fini » écrit-il..


Les blogueurs de Arabisto [En] ont aussi accordé à la tragédie une couverture très complète, car trois des victimes sont arabes – deux d’origine libanaise et un doctorant égyptien. La blogueuse Rima Abdelkader [En] fait un billet sur la dernière danse de la victime Reema Samaha ici:

“Etudiante à Virginia Tech, Reema Samaha a été assassinée le lundi 16 avril, avec 32 autres étudiants et professeurs de l’université. Sa famille lui avait rendu visite le week-end précédent pour assister à une représentation à laquelle elle participait à Virginia Tech. Passionnée de danse, Reema faisait partie d’une troupe de debka, une danse folklorique arabe, avec des amis étudiants . Il y a trois vidéos d’elle et de son groupe durant le spectacle, sur Youtube .

Deux associations d’étudiants de Virginia Tech , Palestinian Awareness at Virginia Tech et Les Cèdres du Liban, finançaient ce festival, appelé The International Street Fair 2007” explique-t-elle.

Une autre victime d’origine libanaise est Ross Abdullah Alameddine, âgé de 20 ans. La blogueuse libanaise Jounoune [En] écrit sur comment les deux familles libanaises font face au choc en pointant vers ce lien, un article de presse. Nadia Gergis [En] , qui écrit aussi pour Arabisto, donne un lien vers une interview du père de Reema.

“Une interview triste avec Joe Samaha, le père de Reema Samaha, a été mis en ligne sur MSNBC par le reporter Stone Phillips. Il semble que l’université n’ait pas informé la famille Samaha de la fusillade. Nous avons aussi appris que ses parents, Joe et Mona Samaha, étaient des anciens élèves de l’Université Américaine de beyrout.

“Nous avons également appris par le New York Times qu’une autre victime semble être égyptienne. Son nom est Waleed Shaalan,” écrit-elle.

Le meurtrier n’était pas un Arabe, mais Gergis rapporte que c’est un étudiant palestinien de l’université qui a filmé des séquences du lieu du massacre avec son téléphone portable.

“Je suis sûr que je ne suis pas seule avec mes pensées aujourd’hui Quand j’ai entendu la nouvelle de la fusillade de Virginia Tech, je me suis dit, au travail « S’il vous plait, faites que le tireur ne soit pas arabe ». Je ne cessais pas de passer près de la télévision en priant pour que les présentateurs de CNN ne disent pas : “Ceci pourrait être l’ acte d’un terroriste »

« Le nom du tireur n’a pas été révélé mais CNN laisse entendre qu’il pourrait être asiatique. Je suis soulagée. N’est-ce pas horrible ? Je suis soulagée qu’il soit asiatique et non pas arabe” admet-elle.

« Mais il y avait un Arabe, que l’on ne cessait de voir sur CNN aujourd’hui. Son nom est Jamal Al barghouti, qui a filmé et enregistré les coups de feu sur le campus de Virginia Tech avec son téléphone portable, une vidéo diffusée dans les journaux télévisés de CNN.

Tout ce que nous savons de Al Barghouti est qu’il étudie dans cette université. Aujourd’hui, il nous a révélé le futur du journalisme citoyen. Sa vidéo a été diffusée par plusieurs grandes chaînes de télévision et il a même été invité au talk-show télévisé Larry King Live lundi soir ».

Malgré tout ceci, Gergis avance qu’il y a eu des tentatives pour relier le massacre à l’Islam.

« Et je cite Fox tv: “Il avait apparemment écrit les mots “Ismail ax” (hache d’Ismaël) à l’intérieur de l’un de ses bras, ce qui peut être une référence à la narration du sacrifice biblique d’Abraham dans la tradition musulmane ».

Les plein-de-haine ont déjà commencé à bloguer sur cela. Je savais que ce ne serait qu’une question de temps ».

En Egypte, la blogueuse Zeinobia [En] porte le deuil d’une victime égyptienne du massacre : Walid Mohammed Shabaan.

Elle admet qu’elle ne s’est pas immédiatement intéressée au massacre, jusqu’au moment où elle a réalisé qu’il y avait un Egyptien parmi les victimes.

“ Il faut avouer que je n’ai pas prêté attention au massacre qui s’est déroulé à Virginia Tech, oui, c’est horrible, et je me sens si triste pour les familles des victimes et révoltée qu’elles aient perdu leurs bien-aimés à cause d’un fou dangereux. Mais je me sens encore plus triste et encore plus révoltée qu’un Egyptien figure parmi les victimes assassinées par le fou Cho.

“Le nom est apparu dans la liste des victimes publiée par Virginia Tech Institute. Le chercheur égyptien Walid Mohamed Shabaan de Zagagzig , dans la région du delta , doctorant en génie civil, travaillait avec le Centre national d’études sur l’eau et bénéficiait d’une bourse depuis Août 2006 dans le cadre de sa thèse” écrit-elle.

Zeinobia ne tarde pas à critiquer les médias occidentaux pour ne pas accorder assez d’attention à cette victime arabe.

“Il n’y a pas grand chose sur lui dans les médias américains, je ne sais pas pourquoi ils le négligent, j’ai vérifié le New York Times et je n’ai rien trouvé, et à la télé américaine, même chose ».

“Déjà, je pense que son histoire est tragique, encore plus que celles de beaucoup des victimes, parce que ce jeune homme achevait ses études, il avait soutenu sa thèse, et était supposé revenir en Egypte le jour même du massacre, il aurait du arriver chez lui aujourd’hui .

“Et au lieu de cela, il reviendra à la maison mort’ écrit-elle.

Pendant ce temps, le blogueur irakien Iraqi Konfused Kid [En], qui est étudiant à l’université en Jordanie, donne les liens vers les textes des deux pièces écrites par le tueur. Une de ses lectrices commente :

“Christine dit…

Salut, je lis ton blog depuis quelques temps. Merci de l’avoir ouvert.

En lisant ton billet sur le tueur de Virginia Tech, j’ai pensé qu’il est intéressant que tu suives les événements qui se passent en Amérique, alors que beaucoup de gens ici sont relativement ignorants de ce qui se passe dans ton pays, et ailleurs dans le monde. Cela me semble injuste. L’Amérique doit être plus connectée avec le monde. C’est notre seule chance ».

Le blogueur originaire du Koweit Fonzy [En] ne cache pas son dégoût pour le meurtrier Cho Seung-Hui.

“Je suis sûr que tout le monde a entendu parler du massacre de 32 personnes à Virginia Tech par un de ses étudiants, un type appelé Cho Seung-Hui. Apparemment, ce type a fait ce qu’il a fait parce qu’il n’avait pas de vie personnelle ! Et il a filmé son message de suicide, qui a été diffusé sur NBC. Une des choses qu’il a dit était.

“Votre Mercedes ne suffisait pas, enfants gâtés. Vos chaînes en or ne suffisaient pas, espèce de snobs. Vos comptes bancaires ne suffisaient pas. Votre vodka et votre Cognac ne suffisaient pas. Toutes vos débauches ne suffisaient pas. Toutes ces choses ne parvenaient pas à satisfaire vos besoins hédonistes. Vous aviez tout..”

ET ALORS?!?! Il était pauvre et cela excuse le fait de tuer trente deux personne??!!! Et il voulait montrer au monde à quel point il était dingue ?? ».

Amira Al Hussaini

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site