Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le changement climatique en 2015

November 11, 2015. Ethiopia is experiencing a severe drought due to two consecutive poor rainy seasons, which means that millions of people are now in need of assistance. Photo by European Union/ECHO/Melaku Asefa. CC BY-ND 2.0

11 Novembre 2015. L'Ethiopie connaît une grave sècheresse à cause de deux années consécutives de pluies insuffisantes, ce qui signifie que des millions de personnes ont désormais besoin d'aide. Photo de l'Union Européenne/ECHO/Melaku Asefa. CC BY-ND 2.0

Ce billet est basé sur un article écrit par Thelma Young pour 350.org, une organisation qui crée un mouvement mondial pour le climat, il est publié sur Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu.

2015 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée. C'est un gros titre et plutôt difficile à traiter. Derrière ce titre, il y a des millions d'histoires et de statistiques.

2015 a été l’année où nous avons commencé à voir clairement les empreintes digitales du changement climatique sur les événements météorologiques extrêmes dans le monde entier. 2015 a été appelée point de basculement sur le changement climatique ; la première année où les températures mondiales sont restées à plus de 1 °C au-dessus des niveaux préindustriels.

Avant de nous plonger dans les détails difficiles, quelque chose que nous avons certainement vue maintes et maintes fois cette année est que les gens ont une capacité énorme de s’aider les uns les autres. Que ce soit durant un violent cyclone ou d'horribles inondations, nous avons vu des gens faire toujours plus pour aider ceux qui les entourent. Un de nos exemples préférés après le typhon Soudelor a été ce groupe de citoyens à Saipan qui a fourni l'accès à l'eau et d'autres produits de première nécessité aux personnes touchées par la tempête.

Canicule après canicule

Il y a eu beaucoup de fortes vagues de chaleur en 2015, mais peu aussi intenses que dans le Moyen Orient en Juillet et Août. La ville iranienne de Bandar Mahshahr a observé un indice de chaleur de 73°C (164°F). Pour nombre de regions, des millions de réfugiés, la vague de chaleur a causé un stress supplémentaire.

L’Inde a également fait face à des vagues de chaleur extrêmes qui ont coûté la vie à plus de 2300 personnes. Les moussons saisonnières ont commencé en retard et les temperatures ont continué à grimper pendant trop longtemps. Ces images ont retenu l'attention du monde entier:

Des incendies de forêt dévastateurs

De nombreuses régions du monde ont affronté de vastes incendies de forêt cette année. Au Canada, 6000 incendies de forêt ont brûlé une superficie de la taille de Sicile. Les Etats-Unis ont eu l'une des saisons d'incendies de forêt les plus dévastatrices depuis 1960, avec plus de 11 millions d'acres brûlées (c'est la taille du Danemark). Des milliers de personnes ont dû quitter leur foyer.

Voici comment conduire à travers un immense incendie

Trops de tempêtes

Dans l'hémisphêre Nord, un nombre record de puissants cyclones, ourangans and typhons on eu lieu : 22 ‘super tempêtes’ de catégorie 4 ou 5 au total. L'ancien record était de 18. Voir la liste complète ici.

Par exemple, l'ouragan Patricia s'est intensifié rapidement et est devenu la plus forte tempête jamais enregistrée dans l'hémisphère occidental.

Voici à quoi ressemble l'ouragan le plus violent jamais enregistré. Images de Melaque, Jalisco @UniNoticias #Patricia

El Niño s'intensifie  

Un total de 90-95% de la chaleur du changement climatique est passé dans les océans de la planète et cela a contribué à  rendre le phénomène El Niño de 2015-2016 pire que jamais. Michel Jarraud, Secrétaire général de l'Organisation météorologique mondialea déclaré, “Ce phénomène El Niño se passe en terrain inconnu. Notre planète s'est considérablement altérée à cause du changement climatique.”

Cela a déjà conduit à des sècheresses intenses en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Afrique de l'Est, ainsi que de graves inondations dans le monde entier – au Paraguay, en Bolivie et à Chennai, en Indie. En savoir plus sur les impacts ici. 

Screen Shot 2016-01-19 at 12.47.56 PM

Une ville et cinq pays ont déjà déclaré l'état d'urgence dû au phénomène El Niño actuel, tandis que l'ONU a déployé des ressources d'urgence dans 10 autres pays. Map: 350.org

‘Juste plus chaud’ mais comment ? 

2015 n'a pas été que juste un peu chaude, elle a été chaude avec une grande marge. La NASA a annoncé que “Les températures moyennes mondiales en 2015 ont brisé le record précédent de 2014 par 0,23 degrés Fahrenheit (0,13 Celsius). Le nouveau record n'a été largement supérieur à l'ancien record qu'une seule fois dans le passé, en 1998.”

12604700_10153796003976772_4702677949983694852_o

15 des 16 années les plus chaudes ont été relevées depuis 2001. © Scientific Visualization Studio/Goddard Space Flight Center

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site