Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Élargissez votre horizon sur YouTube avec ces créateurs africains primés

Award for Tanzanian journalist Millard Ayo. Image shared on his Twitter page @millardayo.

Récompense décernée au journaliste tanzanien Millard Ayo. Photographie publiée sur son compte Twitter @millardayo.

Le 11 novembre, YouTube a rendu hommage aux créateurs africains de vidéos sur internet lors de l'inauguration des Prix YouTube pour l'Afrique subsaharienne en Afrique du Sud, à Johannesbourg. Les cérémonies avaient jusque là été tenues dans d'autres régions depuis 2007.

Vingt-quatre gagnants ont été annoncés dans vingt-deux catégories. Pour participer, les créateurs devaient faire montre d'un minimum de 50 000 abonnés et être basés dans l'un des huit pays d'Afrique subsaharienne. Les pays participants dans lesquels la monétisation de YouTube a été activée sont le Ghana, le Zimbabwe, la Tanzanie, le Kenya, le Nigéria, l'Afrique du Sud, l'Ouganda et le Sénégal.

Cet article présente un aperçu des productions des gagnants.

La vidéo ci-dessous est de Ramscomics / Supastrikas, vainqueur dans la catégorie Animation :

Skinny Girl in Transit est une vidéo de NdaniTV, gagnant de la catégorie Divertissement :

Jim Nduruchi est le vainqueur dans la catégorie “À but non lucratif” :

Kansiime Anne, qui a le plus grand nombre d'abonnés en Ouganda :

Le créateur qui compte le plus grand nombre d'abonnés au Nigéria a pour vedette l'acteur Emmanuel Samuel, âgé de 6 ans :

Diamond Platinumz est le Tanzanien avec le plus d'abonnés :

La chaîne de musique sud-africaine Yellow Brick Cinema a reçu une mention spéciale pour avoir atteint un million d'abonnés :

Consultez la liste complète des gagnants ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site