· novembre, 2010

Billets sur Technologie de novembre, 2010

Lire la suite

Chine, Etats-Unis : Il est temps de reparler des atteintes à la vie privée

  30/11/2010

Poétesse et professeure à l'École navale américaine, Rui Shen garde de son enfance chinoise le souvenir d'une vie manquant sérieusement d'intimité. Elle fait part sur son blog en chinois de ses inquiétudes : alors que nos vies sont à présent presque constamment sous une certaine surveillance, n'est-il pas temps de reparler des atteintes à la vie privée, qui vont bien au-delà des dispositifs de sécurité dans les aéroports, dont on parle plus ?

Lire la suite

Brésil : Rio de Janeiro, réactions des internautes à la nouvelle vague de violence

  28/11/2010

Une vague de violence vient de terrifier les habitants de la ville de Rio de Janeiro. Agressions, voitures incendiées, bombes et échanges de tirs, attaques des guérites de la police. Ces violences font ressurgir le vieux débat sur la sécurité dans la ville. Une grande vague de panique, en partie aggravée par les médias, met en lumière un nouveau problème, la grande prolifération de fausses rumeurs sur internet.

Lire la suite

Brésil : Président aujourd'hui, blogueur demain

  27/11/2010

Luis Inácio Lula da Silva (Lula), le président sortant du Brésil, était interviewé cette semaine, et pour la première fois, par un groupe de blogueurs progressistes. Un événement perçu par beaucoup comme un grand pas dans l'élan actuel vers une organisation plus démocratique des médias dans le pays.

Lire la suite

Iran : nous sommes tous des cyber-criminels

La "loi sur la cyber-criminalité" (qui comporte 56 articles) a été approuvée par le parlement iranien en janvier 2009. Bien qu'elle ait été essentielle pour poursuivre et condamner plusieurs cyber-activistes et blogueurs, ses articles n'ont jamais vraiment attiré l'attention ni été vraiment étudiés.

Russie : le président de Bachkirie rencontre les blogueurs loyalistes

[liens en russe sauf mention contraire] JournalUfa commente la récente rencontre de Rustem Khamitov, le nouveau président (gouverneur) de la République de Bachkirie [en français] avec des blogueurs.  Le blogueur petroffvalerij soutient que seuls des blogueurs loyalistes avaient été invités et que plusieurs moments pouvant prêter à controverse ont été coupés...

Lire la suite

Iran: Tous des cybercriminels en puissance

Advox  24/11/2010

Le gouvernement iranien a une nouvelle loi à sa disposition pour rendre possible de qualifier pratiquement tout internaute de criminel. La "loi sur les crimes informatiques" (composée de 56 articles) a été approuvée par le parlement iranien en janvier 2009. Elle a été déterminante dans les poursuites et la répression contre plusieurs cyber-activistes et blogueurs, mais ses articles n'ont jamais attiré beaucoup l'attention de l'opinion ni fait l'objet d'un examen approfondi.

Lire la suite

Cuba : Le câble à fibre optique, un espoir déjà déçu d'accès à Internet

  24/11/2010

Les autorités du Ministère cubain de l'Informatique et des Communications ont récemment annoncé que le câble sous-marin à fibre optique tant attendu qui doit relier le Venezuela, Cuba et la Jamaïque, sera opérationnel dès janvier 2011, mais cela n'apportera pas aux citoyens cubains de plus grandes possibilités d'accès à Internet. Des blogueurs réagissent.

Brésil : le président Lula accorde une interview à la blogosphère

  24/11/2010

[liens en portugais] Le pétillant président du Brésil Luis Inácio Lula da Silva sera interviewé demain (24 novembre), pour la première fois, par une sélection de blogueurs progressistes sur  l'évolution des médias au Brésil.  Renato Rovai, éditeur du magazine d'actualité à tendances libérales  Revista Forum, a appellé l'événement “une célébration de la diversité dans...

Lire la suite

Equateur : le gouvernement investit les réseaux sociaux en ligne

  20/11/2010

Partant du constat que le gouvernement équatorien se sert de plus en plus d'internet et des réseaux sociaux, on peut se demander si cette tendance est une manifestation de la volonté du gouvernement de jouer la transparence en utilisant les nouveaux médias ou s'il s'agit plutôt pour le gouvernement de contourner le silence des médias équatoriens sur lui.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site