Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hollaback! : le téléphone mobile contre…le harcèlement dans la rue

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices Objectifs du Millénaire 2011.

Hollaback! [en anglais] est une plateforme multi-utilisateurs américaine à la disposition de celles ou ceux qui veulent dénoncer le harcèlement dans la rue grâce à la téléphonie mobile. Hollaback! se décrit sur son site comme un “mouvement” plus que comme un outil ou une suite d'outils :

Hollaback! est un mouvement pour en finir avec le harcèlement dans la rue, grâce à la téléphonie mobile. Le harcèlement dans la rue est l'une des formes les plus insidieuses de la violence contre les femmes, et l'une de celles contre lequel il n'existe aucun recours. Commentaires insistants tels que “You look good”, rencontres avec des exhibitionnistes, attouchements et agressions sont le lot commun dans le monde entier des femmes, et aussi des gays. Mais  il est rarement dénoncé, et culturellement accepté, comme  ‘le prix à payer’ pour être une femme ou être gay. Chez Hollaback!, on ne l'accepte pas.

Partant du principe que “l'explosion de l'utilisation des téléphones mobiles nous donne une possibilité sans précédent de mettre fin au harcèlement dans la rue”, ce projet américain encourage les femmes du monde entier à utiliser les outils maintenant disponibles pour signaler leurs mauvaises expériences et géolocaliser les harcèlements ou agressions.

Avec une application pour smartphones, des vidéos sur YouTube, des cartes Google maps, un groupe Facebook, un compte Twitter et une plateforme de blogs, Hollaback! est…un appel aux armes, ou du moins à agir via des outils en ligne ou installés sur son téléphone, mais cette campagne veut aussi modifier les habitudes culturelles, qui considèrent comme inoffensif le harcèlement dans la rue.

Hollaback! propose différents moyens de participer. Le projet est né aux États-Unis et a des représentants dans plusieurs villes américaines. Des projets Hollaback! locaux ont aussi été créés récemment par des femmes à Londres, à Mumbai et Buenos Aires, en République Tchèque et en France.

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices Objectifs du Millénaire 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site