· mars, 2010

Billets sur Chili de mars, 2010

Lire la suite

Chili: Le nouveau gouvernement très présent sur Twitter

  31/03/2010

[Les liens sont en espagnol sauf mention contraire] Pour la première fois au Chili, les internautes peuvent suivre le Président et les Ministres du Cabinet sur Twitter : le Président Sebastián Piñera et son cabinet ont ouvert des comptes sur Twitter. Comme on pouvait s'y attendre, les utilisateurs de réseaux sociaux...

Lire la suite

Chili : Après le séisme, les plans de reconstruction

  31/03/2010

Dans son appel à l’ “unité nationale” lancé sur la place centrale de Concepcion le 27 mars, un mois jour pour jour après le séisme dévastateur qui a frappé le Chili, le Président Sebastián Piñera a annoncé le “Plan Manos a la Obra” (Plan “Mettons nous au travail”) [en espagnol,...

Chili-Japon : Un urgentiste japonais au Chili

  07/03/2010

L'urgentiste japonais George Tomioka, qui fait partie de l'équipe de secours envoyée par le Japon au Chili par le JICA, a un compte Twitter : @georgetomioka [en japonais]. Voici un message daté du 7 mars : “[Chili Info #3] Les parcs de Chillan étaient remplis de tentes juste après le...

Lire la suite

Chili : L'armée déployée dans les rues de Concepción

  03/03/2010

Alors que trois jours (4, à la publication de cette traduction) se sont écoulés depuis le séisme dévastateur de magnitude 8,8, la situation s'est considérablement détériorée depuis samedi à Concepción, la deuxième plus grande ville du Chili. Des récits confirmés de pillages hors de contrôle, d'effondrement de bâtiments, de violences, et même...

Lire la suite

Chili : Le tsunami de l'archipel Juan Fernandez

Un autre territoire chilien, l'archipel Juan Fernández [en français] situé à 667 km des côtes chiliennes, n'a pas été épargné par le puissant séisme. Plus proche du continent que l'île de Pâques, il a été frappé par un raz-de-marée. Selon beaucoup de sources, les habitants n'ont pas été alertés suffisamment...

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site