· mars, 2011

Billets sur Ethnicité et racisme de mars, 2011

Bulgarie : l'adoption d'enfants tsiganes

Avec un peu de retard, nous vous invitons à lire ce billet consacré par Maya Markova à  “l'adoption d'enfants bulgares tsiganes abandonnés par des familles bulgares non-tsiganes voire par des couples étrangers.”sur son blog Maya's Corner [en anglais].

Russie : hommage à Galina Kozhevnikova, militante contre le fascisme

Andreas Umland, professeur d'université, rend hommage à Galina Kozhevnikova sur le site OpenDemocracy.net. Galina Kozhevnikova, vice-présidente de l'ONG SOVA, décédée le 5 mars dernier, était une éminente chercheuse sur les groupes et mouvements d'extrême-droite en Russie. “Sa présence sera irremplaçable lors des futurs débats publics et universitaires portant sur la...

Côte d'Ivoire : où sont les célébrités africaines ?

Il y a quelques mois, Marième Jamme, dans une lettre ouverte, avait demandé au chanteur Bono et à Bob Geldof de jouer un rôle moins important afin de permettre aux Africains de parler d’eux-mêmes [en anglais]. Aujourd'hui, sur le blog Africa Rising, un blogueur se demande quant à lui où...

Brésil : Inculpation des leaders des indiens Guarani-Kaiowá

  20/03/2011

Israel Sassá commente [en portugais] le processus de criminalisation en cours contre les leaders de la communauté indigène des Guarani-Kaiowa à Mato Grosso do Sul, au Brésil. Selon ses informations, des membre de la communauté sont inculpés pour avoir campé le long des routes fédérales, après que des fermiers installés illégalement...

Hongrie : En attendant la Garde Hongroise

Le conflit entre les communauté rom et hongroise de Gyöngyöspata, un village au nord de Budapest, a connu une escalade radicale lorsque des organisations paramilitaires ont fait leur apparition dans le hameau il y a deux semaines, après le rassemblement du parti politique d'extrême-droite hongrois. Marietta Le passe en revue les réactions des internautes.r

Côte d’Ivoire : terreur à Abidjan.

Abidjan a connu avant le début de la guérilla qui sévit depuis quelques jours une série de violences inédites, des attaques contre les domiciles privés des adversaires politiques de Laurent Gbagbo. De plus des actes de lynchage ont été pris en vidéo dans la commune de Youpogon. Ces actes de violence publiés sur le web ont provoqué de vives réactions.

Côte d'Ivoire : Quand la haine ethnique contamine la politique

Abobo et Yopougon sont deux quartiers d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. Dans les deux quartiers, les différents groupes religieux et ethniques se mêlaient pacifiquement jusqu'au début de la récente crise politique ivoirienne. Depuis dix jours, cependant, Abobo comme Yopougon ont connu des éruptions de violence ethnique, qui ont contribué à cristalliser les querelles politiques et la menace de guerre civile.

Taïwan : Les médias sociaux font entendre les voix aborigènes

  10/03/2011

Les récits de la lutte des populations aborigènes de Taïwan pour l'identité, la durabilité et la dignité sont absents de la sphère publique taïwanaise, par suite de la relative domination sociale et politique par la population chinoise han du pays. A présent, grâce aux médias sociaux, la jeunesse aborigène fait entendre sa voix et renoue avec les traditions.

Frontières du Mexique et d'Afghanistan : Pour les USA, même combat ?

  09/03/2011

Les internautes réagissent à plusieurs articles juxtaposant les violences sur la frontière entre le Mexique et les USA avec le conflit qui se déroule en Afghanistan et sur sa frontière avec le Pakistan. Sans avoir été coordonnées et apparemment disparates, ces contributions ont servi à cristalliser les aspects problématiques de la politique extérieure américaine au Mexique et au Moyen-Orient.

Libye: Danger pour les africains sub-sahariens

Cet article fait partie de notre dossier spécial sur la crise politique en Libye (en) La crise politique née des manifestations  contre Mouammar Kadhafi en Libye ont eu un impact dramatique sur la société civile locale mais  aussi sur la population africaine sub-saharienne résidente en Libye. Pendant que des milliers...

Côte d’Ivoire : Twitter et Facebook, messagers de haine

Sept femmes ont été tuées le 3 mars durant une manifestation à Abobo, en Côte d'Ivoire, par des forces de sécurité loyales au Président Gbagbo. Dans un conflit qui ressemble de plus en plus à une guerre civile, les médias sociaux Facebook and Twitter sont utilisés par les deux camps pour souffler sur les braises.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site