· Décembre, 2014

Billets de Brèves de Décembre, 2014

L'Histoire du Cameroun, au jour le jour

Philippe Menkoue, professeur de lycée au Cameroun et collaborateur de Global Voices, a ouvert un blog, Daily Retro CMR (également sur Twitter) sur un sujet qui le passionne et encore en friches  : l'Histoire du Cameroun. Chaque jour, un post sur un fait historique ou événement est proposé. Toutes les contributions et pistes pour trouver de nouvelles sources et archives pour enrichir cet éphéméride historique sont les bienvenues. 

Ayotzinapa : dénoncer en ligne, et après ?

Sur Mujeres Construyendo (Femmes bâtisseuses), la blogueuse Vero Flores Desentis s'interroge sur le comportement des internautes vis-à-vis de la disparition des 43 étudiants à Ayotzinapa et apostrophe ceux d'entre nous qui utilisent le cyberespace pour de nobles causes. Elle nous appelle à un véritable examen de conscience : la dénonciation et l'indignation en ligne sont-elles suffisantes pour changer les choses, ou ne sont-elles qu'une simple catharsis ? L'auteure souligne ainsi dualité de la dénonciation en ligne des évènements d'Ayotzinapa :

Creo que es un tema que duele a la sociedad, y duele mucho. Lo que me sorprende es la dualidad de la denuncia social. Por un lado, cada vez tenemos más acceso a plataformas que nos sirven para denunciar o para establecer públicamente algún posicionamiento frente a un tema, y cada vez somos más las personas que las utilizamos. Y estas denuncias son una herramienta muy poderosa de denuncia social sin duda. Pero por otro, la denuncia ahí se queda, no hay un eco de ejecución que realmente ayude a disminuir los casos que lamentablemente siguen sucediendo.

Je pense que c'est quelque chose qui fait mal à la société. La dualité de la dénonciation sociale me sidère. D'un côté, nous avons à chaque fois davantage accès à des plates-formes qui nous permettent de dénoncer ou d'affirmer publiquement une position sur un sujet donné, et à chaque fois de plus en plus de gens les utilisent. Ces condamnations sont un outil très puissant de dénonciation sociale. Mais d'un autre côté, la dénonciation ne fait que rester là. Il n'y a aucun écho de suites, ce qui pourrait aider à réduire le nombre de cas qui, malheureusement, continuent d'arriver.

Fotografía extraída del blog Mujeres Construyendo, utilizada con autorización

Illustration du blog Mujeres Construyendo, reproduit avec autorisation.

Vero ajoute que, pour Ayotzinapa comme pour d'autres cas troublants, les réseaux sociaux canalisent notre indignation. Pourtant, rendre celle-ci publique ne change rien à la situation. Pour changer les choses, nous devons agir en dehors du monde virtuel, nous devons changer nos actions.

Vous pouvez suivre Vero Flores Desentis sur Twitter.

Ce billet fait partie du 28e Lundi des blogs de GV (#LunesDeBlogsGV) du 10 novembre 2014.

Pérou : le Sommet des peuples face au changement climatique défie la COP20

Simultanément à la vingt-et-unième Conférence des parties des Nations Unies (COP20), destinée à débattre des solutions possibles pour faire reculer le changement climatique, se déploie également à Lima au Pérou, un autre espace de réflexion sur ce sujet, le Sommet des Peuples face au changement climatique, lequel, à la différence de la COP20 est composé de milliers de jeunes et de personnes appartenant à des organisations sociales, des syndicats, des communautés aborigènes et des groupements paysans.

Fotografía de la Cumbre de los Pueblos frente al Cambio Climático, extraída del sitio Claves 21, utilizada con autorización

Photographie du Sommet des Peuples face au changement climatique, extrait du site Claves 21, utilisée avec permission

Le Sommet des Peuples face au changement climatique se démarque en ce qu'il définit ce phénomène comme une conséquence directe du système capitaliste, en particulier du rôle de fournisseurs en matières premières que ce dernier a attribué aux pays latino-américains. 

Damián Profeta, un journaliste argentin assistant aux deux événements, résume l'approche du Sommet des peuples :

Pour les participants du Sommet des Peuples, le réchauffement global est intrinsèque au système capitaliste et la réponse à ce problème doit être le changement des modes de production et de consommation. Dans divers discours, les orateurs ont évoqué la “Terre Mère” et ont critiqué les méthodes d'extraction minière dans les pays latino-américains. 

Dans le programme du Sommet sont prévues des discussions, des conférences et des activités diverses, une radio communautaire et une foire de producteurs locaux. 

Où? Parc des expositions, Lima.
Quand? Du 8 au 14 décembre 2014.

Pour ceux qui ne peuvent pas y assister, il est possible de suivre le déroulement du Sommet sur Facebook.

VIDEO : une tribu amazonienne manifeste contre la construction d'un barrage hydroélectrique

Les populations autochtones de l'ethnie Munduruku luttent contre la construction du barrage de São Luiz do Tapajós dans l'Etat de Pará au Brésil. Le barrage devrait provoquer l'inondation de 700.000 km² de leurs terres.

Le gouvernement fédéral brésilien prévoit de construire jusqu'à 5cinqbarrages sur la rivière Tapajós, où vivent des dizaines de communautés indigènes. Comme le barrage de São Luiz do Tapajós, la construction de celui de Jatobá devait débuter en 2015, mais face aux difficultés socio-environnementales le début des travaux pourrait être reporté au moins à 2020. Le coût de construction des deux barrages s'élève à 7 milliards de dollars US.

Les Munduruku font valoir qu'ils n'ont pas été consultés sur le projet. Depuis de nombreuses années, les Munduruku de la commune de Sawré Maybu, directement touchés par la construction du barrage de São Luiz do Tapajós, font pression sur le gouvernement fédéral pour borner leurs terres. Ce bornage créerait un obstacle légal à la poursuite du projet de barrage.

Le documentaire suivant est produit par le vidéaste Nayana Fernandez.

Liberia: Première vidéo de la campagne #ISurvivedEbola (J'ai survécu à Ebola)

La campagne #ISurvivedEbola (J'ai survécu à Ebola) a publié sa première vidéo qui présente des survivants au virus Ebola au Liberia, au Sierra Leone et en Guinée. La campagne multimédia relate des histoires d'espoir et de résilience de survivants au virus Ebola :

C'est la première vidéo d'une série qui sera publiée dans le cadre de #ISurvivedEbola, une campagne trans-media multidimensionnelle qui met des survivants au virus Ebola en Afrique de l'Ouest et leurs histoires au centre des efforts visant à enrayer la propagation du virus. Le survivant à Ebola William Poopei y narre son histoire, expliquant comment son fils Patrick et lui ont contracté le virus Ebola et s'en sont sortis au Libéria. D'une voix qui ne dément qu'occasionnellement la douleur qu'il a vécue, William raconte au monde comment il a perdu sa femme et 13 autres membres de sa famille à cause d'infections probablement dues à Ebola, et comment le traitement précoce les ont aidés à récupérer, Patrick et lui. Il finit son histoire par l'engagement à continuer à éduquer ses concitoyens libériens pour qu'ils puissent se protéger – un engagement que suivra #ISurvivedEbola.

Espoir au milieu d'une tragédie: L'histoire de la survie de William de #ISurvivedEbola sur Vimeo.

 

http://vimeo.com/113323185

Des chats affreux (mais adorables) envahissent le métro de Tokyo

"Ultimate Relaxation," the winner of

“La relaxation parfaite”, grand Prix du récent concours japonais  busukawa neko “Chats affreux et adorables”. Photo : Canon Japan

Les photos des lauréats d'un concours au Japon, ‘Les chats les plus affreux et adorables’ (busukawa neko), sont affichées dans certains trains sur la ligne de métro Yamanoche à Tokyo. 

La ligne The Yamanote Line is full of “adorably ugly” (busukawa) cats!

La ligne Yamanoche est pleine de chats ‘adorables et affreux (busukawa)!

Les wagons de métro au Japon sont couverts de publicités. Mais pendant deux semaines, fin novembre et début décembre, sur la ligne Yamonote, ligne circulaire qui fait le tour du centre de Tokyo, ils sont ornés de photos de chats lauréats de concours. Une vidéo sur YouTube,  “La campagne Canon des ‘Chats adorables et affreux” prend d'assaut le métro de Tokyo pour promouvoir la nouvelle imprimante PIXUS’ en offre un aperçu :

La campagne est sponsorisé par PIXUS, une gamme d'imprimantes Canon, et le concours est doté de  100 000 yen (10 000 dollars). Sur presque 6000 candidatures, 288 finalistes et lauréats sont maintenant exposés en photos dans les trains. 

Voici l'heureux gagnant du concours :

And here is the grand prize winner! The photo's title: “Ultimate Relaxation.”

Et voici le gagnant! Titre de la photo : “Relaxation parfaite”.

Différents prix et accessits ont été attribués. Ce chat a remporté le deuxième prix. 

レオンくん特別賞はこちら。タイトル「あっかんべ〜〜っ」ブサかわバランスの黄金比だニャ。 pic.twitter.com/Zn2weBwoC5

And here is the second-place prize. The title: “No f-ing way, man.” The golden color of this cat's coat perfectly balances the fine silver fur of our grand prize winner.

Et voici le deuxième gagnant. Titre “Certainement pas, mec!”. La couleur dorée de la fourrure de ce chat contrebalance à la perfection le pelage gris du Grand Prix.

 Comme il s'agissait d'une campagne de promotion pour une nouvelle imprimante, beaucoup de chats ont reçu des prix pour la possibilité qu'ils offrent de faire de leurs mufles écrasés ou étranges des accessoires et des produits personnels imprimés. 

And the winner for “would look best printed on a handbag” is “May I eat a sticky bun?”

Et le gagnant de la catégorie “Serait parfait imprimé sur un sac à main” est “Puis-je manger une brioche collante ?”

Here is the winner of “would look best printed on a T-shirt”!!! This cat has tickled the fancy of T-shirt designers everywhere!

Voici le gagnant de la catégorie “Serait parfait imprimé sur un T-shirt”!!! Ce chat a conquis les designers de T-shirts partout !

La cacophonie de photos de “chats affreux” est devenue assez populaire auprès des voyageurs japonais, qui ont posté les photos des trains décorés sur les médias sociaux. 

This is so cute!  #スマフォトレイン (smartphone photo train) #山手線 (Yamanote Line) #ブサかわ猫ちゃんグランプリ (Adorably Ugly Grand Prix)

C'est tellement mignon ! (Adorably Ugly Grand Prix)

The Yamonote Line is CRAZY! It's turned into a total advertisement for PIXUS. The carriage is absolutely plastered with adorably ugly cat pictures. Now I totally want to make a calendar! \(^o^)/

La ligne Mamonote est DINGUE! Elle est devenue une pub géante pour PIXUS; Le wagon est complètement recouvert avec des photos de chats affreux mais adorables. Maintenant, j'ai vraiment envie d'en faire un calendrier \(^o^)/

La liste complète des finalistes du concours est disponible ici. Pour suivre les chats affreux mais adorables, suivre aussi sur Twitter @busakawaleon

Promouvoir auprès des enfants l'usage responsable des réseaux sociaux

Andrea Collazo, qui blogue pour Mujeres Construyendo (Femmes qui construisent),  se propose d'éduquer les parents sur l'utilisation responsable des réseaux sociaux, afin qu'ils puissent en promouvoir le bon usage auprès de leurs enfants.

Photo de George Wesley & Bonita sur  flickr, utilisée sous licence Creative Commons

Photo de George Wesley & Bonita sur flickr, utilisée sous licence Creative Commons

Collazo conseille les parents sur la façon de familiariser leurs enfants de très jeune âge avec les nouvelles technologies en favorisant un usage responsable des réseaux sociaux. Elle souligne l'importance d'un dialogue constant entre parents et enfants sur les réseaux sociaux ainsi que les graves risques qu'ils comportent avec par exemple, les dommages à la réputation d'autrui qu'ils peuvent comporter :

Habla sobre el sentido común y cómo aplicarlo a las redes.
Hoy en día los teléfonos ayudan a capturar imágenes y videos de situaciones cotidianas.
Recomiéndales que antes de dar al botón enviar, piensen en cómo se pueden sentir los otros con esa publicación.

Parlez du bon sens et comment l'appliquer aux réseaux. 
Aujourd'hui, les téléphones portables peuvent aider à capturer des images et des vidéos de situations quotidiennes. 
Recommander-leur avant de toucher le bouton ENVOYER, de penser à comment les autres utilisateurs pourraient se sentir au vu de cette publication.

En outre, les enfants doivent être conscients de la permanence des contenus téléchargés sur Internet, que l'on appelle “impression numérique”. Ce qui est amusant aujourd'hui, pourrait poser problème demain, quand on cherchera un emploi ou demandera son admission à l'université. D'autre part, les parents peuvent parler ouvertement avec leurs enfants du cyberharcèlement et du comportement face à des situations à risque.

Vous pouvez suivre Andrea Collazo sur Twitter.

Ce billet faisait partie du vingt-huitième #LunesDeBlogsGV (lundi de blogs sur GV) le 10 Novembre 2014.

VIDEO: En Indonésie, la culture intensive de palmiers à huile relève du désastre environnemental

L'équipe de Coconuts TV s'est rendue dans le sud de Sumatra en Indonésie pour documenter l'impact du brûlage des tourbières et des forêts laissant place à l'expansion des plantations d'huile de palme. Le brûlage des forêts à Sumatra cause le déplacement d'espèces menacées dans l'île ; cela crée également une fumée mortelle qui touche l'Indonésie, la Malaisie et Singapour.

Il était une fois la mission Rosetta-Philae

Foto tomada del blog de Ángel R.Lopez y usada con autorización.

Première photographie de Philae prise depuis la comète. Photographie du blog de Ángel R.Lopez, reproduite avec autorisation.

La comète Tchourioumov-Guérassimenko fut découverte en 1969, la même année que la première mission sur la Lune. A cette époque, personne n'aurait imaginé que 45 ans plus tard, un petit vaisseau appelé Rosetta, transportant un module d'atterrisssage et les espoirs de milliers de personnes, toucherait la surface d'une comète connue sous le nom de Tchouri.

Sur son blog, l'astrophysicien Ángel R. López raconte ce voyage interplanétaire de 10 ans et 64 milliards de kilomètres. Celui-ci marque également la première fois que l'inventivité humaine arrive jusqu'à une comète.

Mais ce long voyage n'est pas seulement important pour ces raisons : il a aussi pour mission d'écarter des doutes fondamentaux quant à la naissance de la vie sur Terre qui, comme plusieurs experts l'affirment, pourrait avoir atterri sur Terre à bord d'une comète.

L'astrophysicien blogueur donne aussi le détail du coût de cette mission :

La misión Rosetta – Philae ha costado a los europeos 1400 millones de euros, repartidos en 20 años. Esto corresponde a solo 3'5 € por europeo a repartir en esos 20 años. Es decir, poco mas de 20 céntimos por año.

La mission Rosetta-Philae a coûté 1 400 millions d'euros à l'Union Européenne sur 20 ans. Cela représente 3,5 euros par citoyen européen, à répartir sur ces 20 années. Un peu plus de 20 centimes d'euros par an, en fait.

Certains sont opposés à cette dépense, mais comme le note Ángel R.Lopez, elle en vaut la peine. Elle aborde une question profonde et importante pour l'humanité, surtout si nous voulons cesser de vivre tournés vers le passé.

Vous pouvez suivre Ángel R.Lopez sur Twitter: @El_Lobo_Rayado

Ce billet fait partie des 29e #LunesDeBlogsGV (Lundis des blogs sur GV) du 17 Novembre 2014.

VIDEO : un projet de mega barrage au Laos inquiète le Cambodge

L'ONG EarthRights International a mis en ligne une vidéo expliquant les menaces que représente la construction d'un méga barrage au Laos pour les populations vivant en aval sur le Mékong au Cambodge, pays voisin du Laos.

Le film “Interstellar” en Amérique du Sud

Blogueur sur El Blog de Don Ush, Raúl Morales a publié une critique du récent film de science-fiction “Interstellar“. Dans celui-ci, le metteur en scène Christopher Nolan crée pour la planète un futur décourageant et qui ne pourra être dépassé que si les hommes parviennent à vaincre l'ignorance. Bien que Morales soit critique vis-à-vis des recettes en salles et de l'intrigue, il souligne que le film montre ce que le monde va devenir si nous continuons tels que nous sommes partis :

Me gustan los mundos distópicos, en particular los que tratan de mostrar cómo sería el nuestro si seguimos como vamos. No lo dicen con claridad en la película, pero es obvio que hubo algún tipo de cataclismo que jodió a la Tierra, sin duda el calentamiento global. En segundo lugar, la película da un ejemplo claro de uno de los elementos más graves que nos orillan a ese nivel de autodestrucción: la ignorancia científica.

J'aime les mondes dystopiques, surtout ceux qui essaient de montrer ce que le notre pourrait devenir si nous continuons ainsi. Le film n'est pas explicite, mais il est clair qu'une catastrophe naturelle a eu lieu et a détruit la Terre, probablement le réchauffement climatique. En second lieu, ce film est un exemple de l'une des raisons les plus sérieuses qui nous poussent à ce niveau d'auto-destruction : l'ignorance scientifique.

Il ajoute :

Ahí algunas de las razones por las que me gustó Interstellar. Un día los viajes espaciales a otros planetas podrían ser tan cotidianos como viajar en avión a otros continentes. Ese futuro solo será posible si no nos matamos entre nosotros y, por tanto, si superamos la ignorancia que conduce tantas de nuestras acciones.

Ce sont quelques unes des raisons pour lesquelles j'ai aimé Interstellar. Un jour, se rendre sur d'autres planètes pourrait être aussi fréquent que prendre l'avion vers d'autres continents. Ce futur-là ne sera possible que si nous ne nous entretuons pas et par conséquent, si nous dépassons l'ignorance qui génère tant de nos actes.

D'après Morales, Nolan utilise la science-fiction comme une lentille à travers laquelle on peut observer différents mondes possibles.

Suivez Raúl Morales sur Twitter.

Ce billet fait partie du 28e Lundi des blogs sur GV (#LunesDeBlogsGV) du 10 novembre 2014 et a été partagé sur Twitter par TRC.

Un Prix Nobel pour toutes les Malala du monde

Malala Yousafzai. Imagen del usuario  Jabiz Raisdana de Flickr (CC BY-NC 2.0).

Malala Yousafzai. Photographie de Jabiz Raisdana sur Flickr (CC BY-NC 2.0).

Le blog MujeresMundi est un projet d'info-militantisme dirigé par la Péruvienne (basée en Belgique) Xaviera Medina, “dédié à faire de l'égalité des sexes un facteur clé du développement”.

Un de leurs récents billets porte sur l'attribution du Prix Nobel de la paix à la pakistanaise Malala Yousafzai, militante pour le droit à l'éducation :

[…] Malgré tout, il faut souligner que Malala n'est pas un cas isolé. Pour de nombreuses filles et dans de nombreux pays, l'éducation n'est pas un droit : chaque jour, des centaines de Malala sont menacées parce qu'elles vont à l'école.

[…]

Avec le Nobel 2014, nous devons garder à l'esprit que Malala Yousafzai n'est pas un cas anecdotique, mais la réalité quotidienne de milliers de jeunes filles et d'enfants à travers le monde.

Savez-vous ce qu’est la mode éthique ?

C'est après avoir regardé la série télévisée Sweatshop, qui raconte le voyage de trois jeunes au Cambodge et la découverte des conditions de vie misérables des travailleurs de l'industrie du vêtement, que Rut Abrain commence à s'intéresser à la mode éthique.

Le choix des matières premières utilisées pour la confection des vêtements éthiques, ainsi que les méthodes de fabrication, contribuent à protéger l'environnement. De même, des personnes respectueuses des droits de l’homme s’impliquent dans la mise en place et la promotion d'un commerce international équitable, sans concurrence déloyale. Rut nous invite à réfléchir à une utilisation responsable et explique que malgré l’absence de règlementations concernant la mode éthique, il existe des labels faisant office de certifications :

- El más reconocido es GOTS (Global Organic Textile Standard), la norma líder mundial en el procesamiento de textiles hechos con fibra orgánica, que incluye criterios ecológicos y sociales, y sustentada por certificaciones independientes en toda la cadena de provisión textil.

- Otros como Textile Exchange, también conocido como Organic Exchange, que opera a nivel internacional y está comprometido con la expansión responsable de sostenibilidad textil.

- Un tercer sello es Oeko-tex, que se dedica al control de las sustancias nocivas. Se definen como un sello de garantía para todo tipo de productos textiles inocuos para la salud.

- Le plus connu est GOTS (Global Organic Textile Standard), leader mondial des standards pour la fabrication biologique de textile, comportant des critères écologiques et sociaux, renforcés par des certifications indépendantes tout au long de la chaîne d'approvisionnement du textile.

- Textile Exchange, également connu sous le nom Organic Exchange, œuvre à l'échelle internationale et s’engage pour un développement responsable des textiles éthiques.

- Un troisième label, OEKO-TEX, s’occupe des substances nocives. Il se définit comme un label de garantie pour tous les produits textiles inoffensif.

Vous pouvez suivre Rut Abrain sur Twitter.

Ce post fait partie de #LunesDeBlogsGV (Le lundi des blogs sud-américains sur GV). Publié le 10 Novembre 2014 sur GV en espagnol

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site