· novembre, 2018

Billets sur Droits humains de novembre, 2018

Les déplacés syriens de la Ghouta orientale pris entre des décisions impossibles

Les déplacés de la Ghouta arrivent en Syrie du nord épuisés, brisées et écrasés de souvenirs insoutenables, sous pression pour commencer leurs vies migrantes avec des choix difficiles.

Supporters de foot, bibliophiles, et bien d'autres : les multiples visages de la résistance brésilienne

Global Voices Brésil a listé ici quelques-uns des titres qui ne sont pas arrivés jusqu'aux médias internationaux.

La Syrie suivra-t-elle les traces des Émirats arabes unis en censurant les services VoIP ?

"Une telle interdiction (...)constituerait également une menace pour les droits des Syriens à la vie privée et conduirait probablement à une plus forte autocensure au sein du pays."

Netizen Report: Comment WhatsApp (et 3 millions de dollars) ont contribué, au Brésil, à la victoire de Jair Bolsonaro

Au sommaire de ce numéro: Brésil, Indonésie, Vietnam, Birmanie (Myanmar), Cameroun, Nigeria, Pakistan, Arabie saoudite, Malte

Comment la Cour Suprême du Brésil a interdit à Lula de donner des interviews avant les élections brésiliennes

L'autorisation, suivie d'interdictions, par le président et des juges du STF, de tout entretien accordé par l'ex-président brésilien provoquent un débat sur la censure et la liberté d'expression.

“La voix du peuple” prévaut au Sri Lanka : la crise des premiers ministres sera soumise au vote du parlement

La crise politique fait une pause au Sri Lanka dans l'attente du vote fixé au parlement pour décider qui sera le premier ministre du pays.

Israa Al-Ghomgham, la Saoudienne qui risque la peine de mort pour avoir manifesté pacifiquement

Israa al-Ghomgham,comme de nombreux autres chiites saoudiens, a manifesté en 2011 pour réclamer une amélioration des droits.

Les gouvernements africains criminalisent l'expression en ligne, démontrant son pouvoir

Le bruit que nous faisons sur ces plates-formes numériques fait peur aux régimes oppressifs. Dans certains, il les amène même à faire marche arrière.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site